Les clés de la réussite dans le trading

« Je ne sais pas ! » C’est la réponse que donnerait un véritable trader aux questions que posent souvent les jeunes qui voudraient tant savoir combien de temps il faut pour avoir la belle vie, du style une voiture de luxe, une grande villa etc… L’honnêteté oblige donc le trader à donner cette réponse, car en effet, il ne peut pas savoir. Mais pour vous donner une idée, voici ce qu’il faut d’abord comprendre. Sur le chemin du succès, un trader passe par quatre phases principales que nous allons essayer de vous présenter ici.

CourtierClassementDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

 

Première phase : comprendre le fonctionnement basique de la bourse

La bourse est un marché connu par tout le monde, mais peu s’engagent dedans. Ce qui rend le citoyen lambda si retissant à l’idée d’investir dans a bourse c’est surtout son ignorance du sujet. Il croit qu’il s’agit probablement d’une arnaque. Mais ceux qui se laissent tenter, vont d’abord essayer de commencer par un compte de démonstration. A ce niveau, ceux qui réalisent des gains faciles sur ces comptes, finissent par attraper la grosse tête et croire qu’ils sont des traders nés. Mais, vite après avoir perdu la moitié de l’investissement, on se rend compte que le trading n’est pas aussi façile que ça. Certes, on peut réaliser quelques bénéfices à coups de hasard, mais sur le long terme, si on n’est pas assez expérimentés, la chance ne peut pas continuer à nous sourire indéfiniment. C’est en faisant cette amère conclusion qu’on apprend que le trading ne se base pas sur le feeling, et que si celui-ci nous fait gagner de temps à autre, il finit toujours par nous ruiner. Après cette première leçon, qu’on devient prêt à passer à la deuxième phase.

 

Deuxième phase : étudier le marché financier correctement

Il s’agit là d’une des bases essentielles du trading. Et pour bien l’assimiler, il faut travailler vraiment dur et ne jamais s’arrêter d’apprendre. C’est ça être trader, c’est un apprentissage perpétuel de cet art qui pourra à lui seul, faire de vous une personne riche. Il vous sera donc nécessaire, à ce niveau, d’apprendre les grandes lignes (les méthodes, les stratégies et les types d’analyses des marchés etc…) et d’approfondir vos connaissances progressivement.

Soyez prêts à passer les journées entières à étudier ces sujets. Ce n’est pas chose facile, et vous commencerez sans doute à douter de votre capacité d’apprentissage. Mais il ne faut pas abandonner. Ne vous laissez pas abattre, essayez d’avoir la passion nécessaire pour ce qui sera dans un jour futur votre gagne pain. Oubliez que vous le faites pour l’argent, car, vous verrez qu’il y a un grand sentiment d’accomplissement rien qu’en apprenant des choses qu’on croyait trop difficiles pour nous. Et avant même de le savoir, vous aurez déjà dépassé cette phase.

 

Troisième phase : Comprendre l’essence du Trading

Que ne peut-on pas acquérir par la théorie ? C’est bien entendu, la pratique et les conclusions qu’on peut en tirer. Ne vous détrompez pas, beaucoup des meilleurs traders n’ont jamais appris le trading dans une école. C’est en apprenant sur le tas que ces traders ont pu avoir accès à un savoir bien plus précieux que ce qu’on peut trouver sur n’importe quel manuel. Une vérité absolue sur laquelle s’accordent tous les traders du monde, c’est que la méthode qu’on pensait trouver, et qui nous fera toujours gagner de l’argent en bourse n’existe pas dans le monde réel. C’est ce qu’on apprend après une période d’expérience truffée de gains et de pertes. Et qu’au final, seuls ceux qui auront appris à bien lire les graphiques pourront vivre de ce travail et réaliser leurs rêves.

Le jeu le plus dangereux pour un trader restera toujours le rapport entre la gestion du risque, et la gestion de ses propres émotions. L’aspect psychologique est sans aucun doute le plus dur à maitriser. Pour devenir un bon trader, et même si cela arrive naturellement en général, avec l’expérience, vous allez commencer à revoir certaines techniques que vous pensiez obsolètes, à reconsidérer vos positions perdantes etc… Cela vous aidera à mieux comprendre le fonctionnement des courbes sur le terrain ! Cela vous aidera grandement à changer, voire, améliorer votre jugement des courbes. Petit à petit, vous serez capables de prendre de meilleures décisions lorsque vous doutez dans certaines situations. Toutefois, pour y arriver, il vous faudra apprendre à gérer le stress et de ne surtout pas être impulsifs lorsque vous faites des placements. Il faut donc accepter les gains tout comme les pertes. Ce sont deux facettes d’une seule monnaie.

 

Quatrième phase : Faire du trading en ligne son activité professionnelle

Une fois que vous serez habitués au trading, il fera désormais partie de vos activités quotidiennes. Et au bout d’un moment, vous développerez des réflexes qui rendront cette activité plus facile et agréable. Elle fera partie de ces choses que vous faites sans trop y penser, et vous ne raterez jamais des gains évidents et faciles à faire. Vous n’avez plus besoin d’étudier durement afin d’en apprendre davantage, car ce que vous savez déjà est capable de vous rapporter assez. Il vous est désormais facile de faire fructifier vos investissements sans trop vous prendre la tête. Voilà, vous êtes maintenant passé à la dernière phase, celle qui vous permettra de vivre du trading !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *