Revue sur Alpari, ou le fiasco du Forex

Si vous allez régulièrement sur les forums de trading, vous êtes sans doute déjà au courant de la controverse causée par le broker Alpari. Avec les sanctions récentes dont il a été la cible, il semblerait qu’il ne soit plus en mesure d’assurer la sécurité et le bon déroulement des échanges sur sa plateforme.

Dès son lancement, Alpari ne semblait déjà pas prometteur…

Les propositions de trading de Alpari

On remarque qu’Alpari n’existe pas sur Windows Phone.

Ce courtier compte encore aujourd’hui un bon nombre de traders (nouveaux et expérimentés). Il propose les offres classiques telles que des comptes de démonstration, mais pour les traders plus expérimentés, il propose une multitude de comptes (micro, classique, professionnel et ECN) et son dépôt minimal pour le trading réel est de 200 Euros. Il mise sur des spreads assez bas (ils peuvent atteindre les 1.5 pips sur la paire de devises €/$). Vous l’aurez compris, les paires de devises sont son point fort, et c’est pour cela qu’il peut atteindre la cinquantaine de paires. Il contient aussi des métaux (dont les métaux précieux), les matières premières, et les indices.

Le courtier permet une multitude de techniques comme le scalping pour le court terme par exemple, et une multitude d’autres techniques. Il se repose sur MT4 et MT5 pour l’ensemble de ses échanges, et existe sur les deux plus grands OS mobiles (Android et IOS) mais ne figure pas sur Windows Phone, ce qui représente tout de même une lacune. Il ne manque tout de même pas de présenter des guides et tutoriels avec des professionnels à disposition pour apporter de l’aide en cas de besoin.

 

La légitimité d’Alpari sur le marché

Régulé à la Financial Conduct Authority (FCA) et opérant sur le territoire de l’UE, on peine à croire qu’il ne dispose d’aucune plateforme qui pratique le trading dans la langue française. De plus, les sanctions qu’il a subies ne l’aident en rien. Et même s’il a apporté des améliorations en conséquence, il devient difficile de lui faire confiance, surtout si on compte investir de grosses sommes. Personne ne cherche à courir des risques inutiles, et Alpari ne donne pas le plus qui peut convaincre les investisseurs de le choisir lui, plutôt qu’un autre.

CourtierClassementDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *