Revue du courtier XTB, autrement dit X-Trade Brokers

Tradez avec notre meilleur broker
L'équipe DigitalBusiness ne recommande PAS ce courtier
Note: 10 sur 20 Votes: 2046
Cyprus Securities and Exchange Commission (CySec)
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur
Dépôt minimum:100$
Montant de transaction minimum:20$
Régulation:Réglementé par CySEC
Fondé en:2001
Siège social:Paris (non confirmé par notre équipe)
Nombre d’actifs à trader:90+
Tradez chez Alvexo
  • Performance de la plateforme
  • Sécurité des fonds
  • Formation
  • Sérvice client et assistance
  • Rendement et retrait
1.8

Pour être bref :

L’expérience de trading offerte par le broker XTB reste médiocre, est surtout a tendance a piéger les débutants par sa simplicité. De plus, la plateforme semble compter désormais sur ses gloires passées et a pratiquement cessé d'évoluer comme elle le faisait auparavant selon les commentaires de nos lecteurs.

Notre VERDICT : garder la distance pour aujourd'hui. Ce broker étant très incertain à nos yeux, nous vous recommandons fortement de vous tourner vers une plateforme approuvée par notre équipe tel Alvexo (voici notre avis sur le courtier) pour sa sécurité et sa performance, approuvée par nos utilisateurs (à ce jour, plus de 300 retours positifs).

TRADER CHEZ ALVEXO

 

La fraude du courtier XTB s’estime à plus de cinq millions d’Euros :

Sans trop de scrupule, le broker n’hésite pas à recourir à ce qu’on appelle un glissement de prix asymétrique. Cette fraude assez connue et pratiquée souvent chez les courtiers non régulés a causé la chute du cours de l’action du courtier de plus de 40 % en quelques jours, après que le parquet polonais ait procédé à une enquête qui le liait à XOH (X Open Hub). Cette dernière a été initialisée par l’Autorité de surveillance financière en Pologne, communément appelée la KNF (Komisja Nadzoru Finansowego)

Le broker XTB, qui est aussi un des acteurs les plus importants du marché des produits dérivés polonais se retrouve pointé du doigt, soupçonné d’avoir pratiqué du glissement de prix asymétrique. Dans le jargon du trading, on appelle aussi cette pratique du slippage, et concerne l’écart qui subsiste entre le prix de l’ordre et celui du prix escompté. En général, le slippage peut se produire dans l’intérêt du trader ou celui du courtier. Toutefois, ce dernier dispose de moyens techniques qui lui permettent de le manipuler pour en faire une excellente source de revenus. Bien entendu, la manipulation du slippage est interdite et, à croire la presse du pays, le broker n’aurait retenu que les slippages qui jouaient dans son intérêt. Quelques jours après le scandale, la valeur de l’action XTB a chuté de 40 %, engendrant des pertes colossales pour le broker.

Les pertes que ce fiasco a causé s’élèveraient à près de cinq millions d’Euros, et ce, malgré que XTB ait démenti avoir commis des infractions. D’autre part, selon ses responsables, les opérations entreprises par le courtier n’ont, en aucun cas, affecté les clients négativement, et selon eux, cela suffit pour l’innocenter. Quoi qu’il en soit, les soit disant preuves fournies par le courtier n’ont pas suffi pour convaincre la KNF. Hormis les dommages financiers, c’est la réputation du courtier qui a pris un sérieux coup. En effet, depuis le scandale, le courtier ne semble pas se reprendre, et de moins en moins de nouveaux clients frappent à sa porte. Pire encore, le courtier a aussi perdu un certain nombre de traders qui lui étaient déjà fidèles depuis des années. Bref, sa situation est désormais des plus déplorables et les perspectives d’avenir qu’il a n’ont jamais été aussi restreintes.

Introduction générale à XTB

Plus communément appelé XTB par les traders, il s’agit d’une compagnie polonaise (créée en 2002 en Pologne et qui est passée en France en 2010) qui se spécialise dans ordres sur les CFD. Et même si ce broker fait partie des tous premiers qui ont intégré le trading en ligne, on ne peut malheureusement pas affirmer qu’il fait partie des meilleurs. Il n’offre rien de nouveau ou d’unique comparé à ses concurrents.

On peut citer qu’il donne la possibilité de trader les actions, les devises et les indices etc… Mais pratiquement tous les grands brokers en offrent un plus grand nombre. En plus, les guides et tutoriels proposés par XTB laissent à désirer, et même s’ils sont créés par des professionnels, ils ne se distinguent pas particulièrement par rapport à d’autres qu’on trouve sur le web et qui sont créés par des traders expérimentés. XTB reste néanmoins régulé, et le type de trading qu’il propose (Market Makers), qui consiste à faire trader les clients sur un marché recréé est tout à fait légal.

XTB propose à ses traders de suivre l’actualité via sa station sur le web (X Station) afin de garder une bonne visibilité sur le marché et pouvoir mieux anticiper le cours sur le marché. L’obtention de l’agrément de l’AMF et de la Banque de France confirme la légitimité de XTB, mais ce n’est pas l’unique aspect important pour un trader.

Suite aux éléments récents, l'équipe DigitalBusiness ne peut vous garantir un trading sécurisé avec XTB, nous vous conseillons donc notre meilleur courtier qui reste le plus fiable à nos yeux

Car on préfère vous conseiller un courtier testé par les membres de notre magazine, avec lequel nos traders collaborent déjà plusieurs années

PROFITER DE NOTRE MEILLEUR COURTIER

Les propriétés uniques du courtier XTB :

Le broker XTB se distingue du reste du lot par trois aspects essentiels. D’abord, on a sa propre station xStation 5, ensuite, ses guides de tradings extrêmement volumineux, et enfin, son service de support technique qui est accessible en différentes langues.

Les guides que le broker met à la disposition de ses clients existent essentiellement pour les aider à gérer leurs comptes et les soutenir, en leur indiquant comment trader proprement sur les marchés en bourse. Ainsi, le client peut passer par l’académie de trading du broker, qui est disponible à la fois sur le site web, ainsi que sur la plateforme du courtier. Il y a aussi des packs complets, comme la librairie du trader, le guide du Day Trading, ou encore comment trader durant le Brexit.

Les clients du broker XTB peuvent aussi se tourner vers son application mobile (Mobile Trade Alert), qui est, aussi, à 100 % gratuite. En plus, ils ont la possibilité d’accéder aux conseils de l’analyste professionnel David Cheetham via l’application Whatsapp. Cela dit, avec le nombre important de traders autour de la personne, il devient quasiment impossible d’obtenir une réponse à des questions spécifiques. Rappelons aussi que le courtier suit une politique de trading spéciale et propose à ses clients d’accéder à différents clubs de trading, à son siège, à Londres (Canary Wharf). Ces clubs sont présentés comme des organisateurs de débats et des séminaires sur les meilleures stratégies de trading et présentent des analyses de marché approfondies.

L’historique de XTB

Le courtier XTB a commencé à travailler en 2002. Au début de cette même année, le courtier était profondément lié à X-Trade, qui passait par une crise financière importante. XTB représentait aussi le tout premier courtier qui était originaire de la Pologne. Deux ans plus tard, la plateforme de trading de X-Trade adopte le nom de XTB. Cette décision a été prise afin de contourner les problèmes judiciaires auxquelles faisait face X-Trade. En plus, en changeant de nom, le courtier pouvait travailler avec une nouvelle image, et n’aura pas à souffrir grandement de ses anciens problèmes. Après tout, seuls les traders les plus expérimentés et les plus avisés, seront au courant du lien qui existe entre les deux noms.

A la fin de l’année 2005, et après plusieurs tentatives, le broker reçoit les autorisations nécessaires de la part de la PFSA (Polish Financial Supervision Authority), qu’on appelle aussi la KNF. Ces dernières lui permettent de fournir des services de courtage sur une série d’actifs boursiers. La même année, XTB reçoit le titre du meilleur broker européen, mais là encore, il faut se rappeler que ce titre ne concerne que son activité depuis l’adaptation de son nouveau nom.

Un an plus tard, le courtier intègre la PNCH (Polish National Clearing House), ainsi que le Stock Exchange de Varsovie. Puis, en 2007, le broker étend son influence à l’étranger, en s’implémentant dans la République Tchèque. Quelques années plus tard, le broker ouvre ses nouveaux locaux en Espagne, en Roumanie, en Slovaquie, et en Allemagne. Il continue sur sa lancée, et on le voit intégrer le marché français, portugais, italien et hongrois.

Après le changement de nom de la plateforme X-Trade, pour XTB, le courtier reçoit les autorisations requises qui lui permettent de travailleur sur le sol suédois, néerlandais, belge, grec et bulgare. Enfin, en 2010, le courtier intègre le marché turque et le marché britannique.

Afin de maintenir une meilleure image, XTB n’hésite pas à s’associer avec des figures populaires du cinéma américain. Ainsi, on voit apparaître l’acteur Mads Mikkelsen comme représentant de la marque, sur plusieurs de ses publicités.

Les Plateformes de XTB :

XTB est compatible avec la plateforme MetaTrader 4. Celle-ci fournit un support optimisé pour tous types d’échanges en bourse, ainsi qu’une application mobile qui fonctionne sur les systèmes Android et IOS. 

Les plateformes de trading, comme la MT4, permettent de trader sur le Forex et donnent l’accès à plus de cinquante paires de devises, ainsi qu’une série d’autres actifs, dont les actions, les matières premières, et les ETF etc… D’autre part, elles donnent la possibilité à leurs utilisateurs de profiter de plusieurs outils analytiques et techniques. Ces derniers deviennent encore plus efficaces lorsqu’ils sont combinés avec des graphiques en live. Le courtier XTB supporte aussi le trading web, qui ne nécessite aucune installation et qui est plus pratique pour les personnes toujours en déplacement et qui n’ont pas forcément accès à leurs appareils personnels tout le temps.

Cela dit, en plus de la MetaTrader 4, le broker propose à ses clients d’utiliser sa propre plateforme de trading qu’il a baptisé XStation. Cependant, malgré sa volonté d’encourager ses clients à utiliser cette plateforme, la plupart des traders de XTB restent sur la MT4.

En plus, XTB permet à ses traders de faire des échanges à l’aide de X Tab3 et XOption. Ces options sont importantes pour avoir le maximum de traders actifs possible.

Cependant voici les courtiers qu'on préfère :

CourtierClassementDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Ce qu’on peut trader sur la plateforme de XTB :

Comme nous l’avons indiqué plus haut, le courtier a obtenu plusieurs autorisations qui lui permettent de diversifier les actifs qu’il présente à trader. Ainsi, il est possible de séparer les produits tradables chez XTB sur six catégories essentielles :

  • Le Forex: Avec plus de cinquante paires de devises, le courtier arrive à obtenir un bon classement sur ce type de trading. On notera que les paires les plus tradées sur le marché mondial sont aussi disponibles sur sa plateforme.
  • Les actions: Lorsque vous tradez les actions chez XTB, vous allez, sans doute, croiser des messages promotionnels de ce qu’on appelle les CFD. Ces derniers sont présentés comme étant des outils parfaits qui vous permettront de générer des bénéfices extrêmement importants en très peu de temps. Cependant, il est important que vous soyez avisés. Ces outils de trading sont comme une lame à double tranchant, puisqu’ils peuvent vous faire perdre l’intégralité de votre capital, tout aussi rapidement.  
  • Les indices: Vous allez aussi avoir la possibilité d’échanger les indices sur la plateforme de XTB. En ce moment, il existe près de vingt indices, qui est un chiffre plutôt décent, mais sans plus.
  • Les matières premières: Il est possible d’échanger un nombre respectable de matières premières chez XTB. Cela dit, le courtier se limite à l’essentiel. Ainsi, vous allez avoir la possibilité d’échanger le Nickel, l’Aluminium, le bronze, le platinium, l’or, et l’argent, entre autres.
  • Les Crypto-monnaies: Là aussi, le courtier ne prend pas trop de risques, et il préfère se limiter aux cryptos de base, comme le Bitcoin, le Ripple, l’Ethereum, le Dash, et le Litecoin. Chaque année, ou presque, la plateforme intègre de nouvelles cryptos.

Les récompenses de XTB

Certes, XTB a bel et bien reçu des prix intéressants comme la 1ère place sur les prévisions des devises mondiales et la quatrième place sur les produits financiers et leur classement. Mais il ne faut pas oublier qu’il propose des spreads très peu avantageux car ils sont ridiculement hauts. Les traders se retrouvent souvent à faire des bénéfices pour XTB plutôt que pour eux-mêmes. C’est pour cette raison qu’il est recommandé, si vous ouvrez un compte chez XTB, d’opter pour un compte standard mais qui a des spreads qui sont variables. Enfin, même si les activités des traders sont sécurisées, on notera quand même que beaucoup de traders trouvent que les dépôts prennent trop de temps.

En plus, même l’option des spreads variable peut se retourner contre le trader à tout moment. Le fait que ces derniers varient selon plusieurs facteurs en fait une alternative risquée et peu recommandable. D’ailleurs, on ne recommande presque jamais cette option, mais dans le cas de XTB, il s’agit de l’unique manière qui puisse permettre aux traders de générer des bénéfices respectables.

Si XTB a un manque à gagner au niveau de la formation, nous vous conseillons notre meilleur broker testé par la rédaction de DigitalBusiness, proposant non seuleument une formation sur mesure, mais aussi des signaux d’une qualité excellente!

PROFITER DES SIGNAUX D'ALVEXO

Les charges et les spreads :

Tout comme la vaste majorité des courtiers, XTB impose des commissions variables qui changent en fonction du type de service fourni, et des différents comptes qu’utilisent les clients. Ainsi, lorsqu’on trade sur le Forex, ou sur un compte professionnel, on peut bénéficier de spreads particulièrement avantageux. Par contre, le trading des ETF n’est pas vraiment le point fort du courtier XTB, qui peut le taxer assez sévèrement. Les frais qu’imposera XTB dépendront essentiellement des choix des traders. En d’autres termes, les clients non avisés peuvent souffrir de grosses charges non justifiées, et cela fait peur à beaucoup de clients potentiels qui vont forcément éviter de s’inscrire sur la plateforme de XTB.

Qu’en est-il de la sécurité ?

Sur ce point, le broker ne propose que le strict minimum afin de convenir aux conditions imposées par le FCA (Financial Conduct Authority). Ainsi, les comptes des clients de XTB sont gardés dans des comptes séparés afin d’aviter qu’un piratage puisse affecter tous les clients, d’un coup. L’accès des comptes est sécurisé et il est préférable d’utiliser, à chaque fois, la double authentification. Le processus peut sembler fastidieux, mais il a fait ses preuves. En ce moment, le broker dispose d’une assurance de plus de 50 000 GBP, grâce à la FSCS (Financial Services Compensation Scheme), comme garantie de sa solvabilité à l’égard de ses clients.

Les formations et guides de XTB :

A l’instar d’une bonne partie de ses concurrents, XTB présente à ses clients une série de guides et tutoriels, dans le but de leur permettre de compléter leur formation. Ces derniers existent sous forme de documents, mais aussi en vidéo, pour un apprentissage plus rapide et plus efficace des bases du trading. XTB propose aussi une section intitulée Académie, et qui est présentée sur quatre grands titres (débutant, intermédiaire, expert et Premium). Cela dit, hormis la section dédiée aux débutants, nous ne pouvons pas vous recommander de suivre ces guides.

Autres services :

Hormis son académie de trading, ainsi que ses divers services de sécurité, le broker propose à ses traders des analyses sur les marchés. Il est possible d’accéder à ces dernières en passant par son site, ou via sa plateforme de trading XStation. La fonction permet aux traders d’accéder à plus d’informations au sujet des marchés dans lesquels ils tradent, mais ces données ne sont souvent pas suffisantes. Si vous tradez sur XTB, il est recommandé d’aller dénicher les informations ailleurs, et c’est pour cette raison que beaucoup de traders évitent sa plateforme.

Avis XTB : interview avec un ancien client

Equipe Digitalbusiness : Pourquoi avoir choisi XTB ?

Vous savez, quand on commence à s’intéresser au trading, il est tout à fait normal qu’on manque d’informations. En ce qui me concerne, je dois admettre que j’ai commis l’erreur de ne pas accorder suffisamment d’importance au choix du courtier avec lequel on travaille. En plus, lorsque XTB est apparu sur le marché des courtiers, il était difficile de prévoir qu’il allait être aussi mauvais. Personnellement, je pensais qu’à partir du moment qu’on ne se tourne pas vers un courtier non régulé, on ne risquait rien, ou pas grand-chose. J’étais loin de me douter que mon expérience avec ce courtier allait être aussi catastrophique.

Aussi, je me rappelle que lorsque j’avais choisi XTB, je ne me référais qu’à mon intuition. J’avais, également, complètement ignoré les revues des professionnels du trading, puisque je pensais que les régulations dont disposait le courtier suffisaient pour en faire un bon choix. En fait, je pensais que tous les courtiers régulés se valaient, et qu’il ne devait pas y avoir une grosse différence entre eux.

Equipe Digitalbusiness : Avez-vous été satisfait de leur plateforme et formations ?

Dès le début, et malheureusement après avoir effectué mon virement, j’ai eu du mal à m’adapter à l’interface de XTB. Ses différents menus étaient trop encombrants et il m’était difficile de sélectionner les fonctionnalités de base, dont j’avais le plus besoin, à mon niveau. Malgré mes efforts répétitifs dans l’espoir de ma familiariser avec la plateforme, je n’y arrivais pas vraiment, et cela me gênait particulièrement, puisque je ne pouvais pas me concentrer sur l’essentiel. Bien entendu, cela m’a couté une bonne partie de mon capital.

Dans cette même optique, je me suis rabattu sur les formations de trading de XTB, dans l’espoir d’arriver à maîtriser les différentes facettes de son interface. Cependant, j’ai rapidement constaté que les guides qui s’y trouvent manquaient sérieusement de professionnalisme, et qu’ils n’expliquaient pas vraiment le fonctionnement réel des échanges. Tout ne se résumait qu’à des explications théoriques, purement académiques, et les tutoriels qui s’y trouvaient ne correspondaient pas forcément aux situations réelles auxquelles je faisais face.

Equipe Digitalbusiness : Tradez – vous toujours aujourd’hui ?

Je ne me suis jamais arrêté de trader, sauf durant la période de transition lorsque j’avais changé de courtier. Je partais d’une logique toute simple. J’avais un petit capital, que j’étais prêt à perdre en tradant. Tant que cette somme ne s’était pas encore épuisée, je pouvais persister à trader. Donc, après ma migration chez un autre broker, j’ai concentré mes efforts sur ma formation. Dans un premier temps, j’ai été en mesure de réaliser des bénéfices occasionnels intéressant. Cela me permettait de couvrir mes pertes, et de sécuriser un petit gain. Dans un second temps, j’ai intégré ce que j’ai appris durant ma formation, afin d’améliorer la rentabilité de mes investissements, tout en limitant les pertes autant que possible. Avec le temps, et au fur et à mesure que je cumulais de l’expérience, j’ai pu atteindre mes objectifs, et désormais, je peux dire que je vis confortablement du trading.

Equipe Digitalbusiness : Chez quel courtier êtes-vous désormais ?

Comme je disais, j’ai migré de chez XTB vers un autre broker. Toutefois, j’ai basé mon choix sur plusieurs éléments essentiels, comme les revues sur les grands sites de trading, les différentes opinions des traders que je pouvais contacter via les réseaux sociaux, et ma propre analyse des courtiers. Je valorisais essentiellement l’intuitivité de l’interface, les spreads imposés, le nombre d’actifs à trader, et la vitesse d’exécution des ordres. C’est ainsi que j’ai découvert le courtier Alvexo. Ce dernier était tout à fait compatible avec mes besoins.

Verdict final sur X-Trade Brokers

Même s'il reste meilleur que FXCM et IG Markets, il reste loin de Alvexo et la première chose qui vient à l’esprit quand on pense à ce broker c’est qu’il n’est pas fait pour les débutants. Ses interfaces sont peu intuitives et pouvoir bien trader il vous faudra des connaissances approfondies sur le trading.