Revue et avis sur le broker CFD Plus500

Plus500 est actif au Royaume-Uni, Chypre et en Australie.

Le courtier Plus500 a été créé depuis plus de 9 ans (2008). Il se veut être performant et avantageux en donnant la possibilité à ses clients de tirer avantage de l’aspect « Dealing Desk ». Mais on regrette, entre autres, qu’il ne propose que l’option d’utiliser les CFD. Certes, ces derniers peuvent vous aider à multiplier vos gains rapidement, mais ils peuvent aussi multiplier vos pertes. L’utilisation d’un système de trading automatique maladroitement mis en place peut, dans certains cas, complètement vous ruiner. Plus500 s’est installé, au fil des années, dans trois pays : Le Royaume Uni (Londres), à Chypre, plus particulièrement à Lymassol, et enfin en Australie, à Sydney. Il dispose de l’approbation et des régulations de CySec, la FCA et l’ASIC.

Choisissez l’un de ces courtiers, si vous optez pour la meilleure qualité de services :

CourtierClassementDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

 

Il s’agit d’un courtier du Royaume Uni

Plus500 exerce au Royaume-Uni depuis 2008 mais ne semble pas s’améliorer.

Le broker est originaire du Royaume Uni et est coté en bourse sur le Stck Exchange. Il se spécialise dans l’échange des devises et d’un grand nombre de CFD. Il propose des transactions assez fiables mais sans plus.

 

 

 

 

Dépôt minimal pour trader avec Plus500

L’un des rares bons points de Plus500 réside dans le fait qu’il fait partie des quelques courtiers qui permettent aux traders de pouvoir commencer leur activité sans investir un centime. C’est possible grâce au fait qu’il donne un bonus de bienvenue directement après s’être enregistré (25 Euros). Ce n’est pas grand-chose, mais on ne va pas s’en plaindre. Ça permet aux traders de tester le terrain avant de mettre leur argent. Ça n’empêche pas le broker de proposer des avantages classiques qu’on connait tous comme le compte démo, mais rien ne vaut l’expérience du trading réel. Il va de soi aussi que le bonus est proportionnel aux investissements. Plus ce dernier sera important, plus le bonus aura de valeur.

 

Plus500 propose des spreads compétitifs

Les spreads constituent l’avantage unique et peu original de Plus500

Grâce au « Dealing Desk » Plus500 peut proposer à ses traders des spreads très serrés. C’est un atout conséquent surtout quand on trade les paires de devises. On précise aussi que le broker met plus de 30 paires de devises à la disposition de ses clients.

 

Les plateformes de Plus500

Le broker Plus500 permet l’accès à 3 plateformes connues :

  • Webtrader : revient à trader sur le site de Plus500. Cette méthode est applicable rapidement étant donné qu’elle ne requiert pas de téléchargements.
  • Windows Trader : comme son nom l’indique, c’est la méthode à utiliser pour trader sur le système d’exploitation Windows. Cette méthode est un peu plus complexe et requiert le téléchargement et l’installation du logiciel.
  • Enfin, il est possible de trader en utilisant Plus500 sur les appareils mobiles (tablettes et Smartphones ou I phones)

Si vous désirez travailler avec les meilleurs courtiers uniquement, voici la liste qu’on vous propose :

CourtierClassementDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
60 - 65% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Verdict sur Plus500

Même avec les avantages qu’il procure, Plus500 pâle en comparaison avec les géants du trading. Certes ses spreads sont intéressants mais il n’est pas le seul à en proposer d’aussi bons. En plus, le « Dealing Desk » comporte aussi des risques non négligeables et donc il est fortement déconseillé aux nouveaux traders qui peuvent être peu expérimentés. D’autre part, Plus500 a tendance à intervenir et bloquer certains retraits lorsqu’il juge (subjectivement) qu’un tel ou tel trader est en train de pratiquer le trading de façon agressive. Il n’est donc pas recommandé de trader avec ce broker car vous risquer de passer la majorité de votre temps à porter plainte contre lui au lieu de trader et enrichir votre capital.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *