fbpx

Trader les actions : 5 erreurs à ne pas commettre

Entrer dans le monde de la bourse devient de plus en plus facile. Désormais, on a la possibilité de faire des bénéfices et augmenter notre portefeuille par le biais d’un simple ordinateur, d’une connexion internet et d’une petite somme à investir avec des actions tels Nokia ou Airbus. Voilà tout ce qu’il faut avoir pour devenir un trader.

Cependant, la bourse est pleine de risques, surtout pour un débutant. En effet, vous pouvez perdre tout ce que vous avez investi en un clin d’œil.C’est pourquoi, dans cet article on va vous donnez un coup de main, et on va citer les 5 erreurs à ne pas commettre lors de l’achat des actions en bourse.

Trader sans avoir une stratégie :

Sans stratégie, le trading devient un simple jeu de hasard.

Avant de foncer et commencer vos échanges, vous devez élaborer votre propre méthode de trading. Cela n’est possible qu’en ayant recours aux différentes analyses que vous devez déjà établier. Il s’agit donc de l’analyse technique et de l’analyse fondamentale. Aussi, une bonne stratégie passe essentiellement par l’observation des différentes variations du marché. De cette façon, on peut intervenir en fonction de plusieurs circonstances éventuelles. On rappelle qu’on a toujours besoin de prévoir tous les scénarios possibles afin de se projeter dans toutes les situations. Donc, la sélection de la stratégie qui vous convient le mieux est primordiale, car celle-ci vous donne l’occasion de mieux gérer le risque, en ce qui concerne la vente et l’achat des actifs. Par conséquent, il ne faut pas dévier de cette stratégie et céder aux tentations du gain rapide.

Miser un argent dont on peut avoir besoin :

Par ailleurs, il est essentiel que le trader accorde suffisamment d’importance à son budget. C’est pourquoi, la première chose à faire avant de démarrer votre trading, est de toujours fixer la somme avec laquelle vous allez trader. En effet, il ne faut, en aucun cas, compenser les pertes qui se font. L’idée est de faire fructifier son capital et n’est pas de l’engraisser soi-même. En plus, il faut toujours penser qu’un argent investi est un argent qui peut, à tout moment, être perdu.

L’idéal est de ne pas dépasser 1% de votre capital, de cette façon, vous ne regretterez pas votre investissement en cas d’échec. Donc, il faut se contenter d’investir seulement l’argent dont on n’as pas besoin et de ne jamais miser en risquant sa carrière de trader.

Sous-estimer l’importance de l’ordre stop loss :

L’ordre Stop Loss agit comme un filet de sécurité.

L’ordre stop loss définit la perte maximale que le trader ne doit, en aucun cas, dépasser. En plus, comme on ne peut pas être 24 heures sur 24 devant son écran, et suivre les évolutions du marché de manière constante, cette mesure de sécurité peut agir comme un sauveteur en cas de problème. Ainsi, il est impératif d’associer chaque action à cet ordre avant de valider celle-ci. Pour un débutant, le meilleur ordre stop est évalué à 50 % des gains. En ayant recours à cet outil, on se garantit plus de sécurité, en cas d’échec.

Abuser de l’utilisation de l’effet de levier :

Il est possible de limiter les risques des CFD en utilisant l’ordre Stop.

Il est vrai que multiplier vos gains peut sembler attirant et séduisant. Il s’agit là de l’effet de leviers que procurent certains outils de trading comme les CFD. Par contre, ce qu’il faut retenir est que cet effet fonctionne sur les deux sens. C’est-à-dire, qu’en cas de perte, cette dernière sera nettement plus importante puisqu’elle se fera aussi multiplier. Les pertes possibles avec un effet de levier peuvent bien dépasser le capital que vous possédez, ce qui serait alarmant. C’est la raison pour laquelle un débutant doit se méfier de l’effet de levier.

Continuer à investir après des pertes consécutives :

Lorsque vous perdez à chaque fois que vous investissez et que cela dure pendant une période plus au moins longue, il faut prendre un peu de retrait. Continuer à ce rythme, est synonyme d’obstination et de naïveté. Il est nécessaire de savoir quand s’arrêter et freiner afin de limiter les dégâts. En effet, il existe deux indicateurs que vous devez prendre en considération en permanence. Il s’agit du ratio gains/pertes et le pourcentage de gain. Le pourcentage de gain est calculé en convertissant le nombre de fois que vous avez gagné lors de vos investissements en un pourcentage. Ce dernier doit être maintenu à une valeur minimum de 50%. Quant au ratio gains/pertes, celui-ci est calculé en divisant la moyenne des gains sur la moyenne des pertes, et doit être supérieur à 1. La valeur idéale de ce ratio est de 1.25. Ces deux indices vous donnent une idée sur la rentabilité de vos investissements.

Il est vrai que la perfection n’existe pas et que tous les individus sont susceptibles de commettre des fautes. Toutefois, si vous évitez les erreurs citées dans cet article, vous allez considérablement minimisez le risque. Donc, après l’établissement de votre plan de trading, vous serez capable de progresser dans le monde boursier avec plus de sûreté.

Conclusion :

Tout comme il est important de chercher à maximiser se bénéfices, il est, au moins, tout aussi important de limiter les pertes. En effet, en gardant ces dernières au niveau le plus bas, le trader va largement participer à l’amélioration de son ratio de bénéfices. En plus, pour ceux qui songent à pratiquer le trading social, dans le sens où ils vont trader avec l’argent des investisseurs, avoir ce genre de moyennes peut les rendre plus attirants aux yeux de ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *