Comment profiter du trading à basse fréquence ?

Les traders les plus expérimentés ne tradent pas de longues heures mais passent le majeur de leur temps à étudier les placements qu’ils vont faire. En effet, il est possible de gagner plus en un trade qu’en un millier, et parfois, s’abstenir de prendre des positions sur un marché instable peut s’avérer être la meilleure décision à prendre puisque rester à zéro vaut toujours mieux que de perdre de l’argent.

 

Comment définir le trading à basse fréquence ?

De moins en moins de traders pratiquent le trading à basse fréquence.

Ce type de trading consiste à faire un nombre de trades très limité quotidiennement. Ces derniers doivent être ciblés et particulièrement bien soignés pour rapporter un maximum de bénéfices et compenser le temps et l’effort fourni dans la préparation. Il s’agit donc de la forme de trading opposée au trading à haute fréquence qui permet au trader d’effectuer un nombre phénoménal d’échanges sur une courte période. Cette technique s’est aussi popularisée avec l’arrivée des bots en ligne.

 

Le nombre minimal de trades à réaliser quotidiennement

La grande majorité du public pense que les traders passent leurs journées à prendre des positions et à en revendre. Seulement, pour une bonne partie des traders, la réalité est toute autre. En effet, beaucoup de traders de renommée on un ratio inférieur à un trade par jour, mais cela ne les empêche pas de réaliser de gros bénéfices. Il est, toutefois, important d’avoir l’expérience qui permet de réaliser d’aussi bons résultats et de veiller à limiter, au maximum, le nombre des trades perdants.

Tous les traders seraient immensément riches si on ne comptait pas les trades perdants. Cette méthode fait donc partie des plus sûres et les plus rentables sur le long terme, si on veut faire du trading un travail à part entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *