Ouvrir compte titre : quel intérêt pour l’investisseur ?

Le compte titre ordinaire ou CTO est le compte d’investissement le plus populaire en France. C’est l’une des solutions les plus avantageuses en raison des nombreuses facilités qu’elle offre. Nos experts vous proposent ce dossier complet sur le compte titre ordinaire, son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients. Vous retrouverez également nos meilleures astuces pour investir en toute sérénité via un compte titre ordinaire, ainsi que notre classement des meilleurs sites de trading pour ouvrir un compte titre en ligne.

Trader avec le meilleur broker 69,80% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Compte titre ordinaire : la typologie 

compte titres ordinaire investir en bourse

Le compte titre ordinaire est tout simplement une enveloppe dans laquelle sont détenus des titres. Il permet d’investir en bourse selon la situation des marchés financiers étrangers en général et français en particulier. Avec cette solution, les investisseurs peuvent posséder des titres financiers de toute nature. Rentre dans cette catégorie les actions, les obligations et autres produits dérivés.

En fonction de vos besoins et de votre situation personnelle, vous pouvez choisir entre plusieurs types de compte : 

  • Compte titres individuel : une seule personne ici est propriétaire du compte et est capable d’y effectuer des opérations. 
  • Compte titres joint : deux personnes peuvent posséder le compte et toutes les deux peuvent y effectuer des opérations. Mais chacun doit requérir l’accord de l’autre pour finaliser toute opération initiée sur le compte.
  • Gestion individuelle du compte titre : le client gère son compte titre seul, sans l’aide d’un professionnel. 
  • Gestion conseillée : le client gère son compte titres en compagnie d’un conseiller gestionnaire de portefeuilles sur les marchés.
  • Gestion sous mandat (GSM) : le client ne gère plus lui-même son compte titre, mais le délègue entièrement à un professionnel en contrepartie des frais de gestion. 
  • Compte titre en nue-propriété : En cas de donation ou de succession, le compte titre peut passer en nue-propriété ou en usufruit. L’usufruitier détient alors les droits de gestion du portefeuille de titres et chaque opération sera validée par son accord préalable.

Le fonctionnement du compte titres en ligne

Le CTO est l’un des comptes offrant le plus de liberté pour la gestion des actifs, d’où sa place de choix lorsque vous voulez investir efficacement en bourse. 

Un investisseur proprio d’un compte titres n’est pas empêché à cause des contraintes légales ou réglementaires d’investissements géographiques. En effet, le compte titres permet d’investir sur des plateformes financières autres qu’Euronext, et aussi sur des plateformes hors Union-Européenne

Compte titre et compte courant 

Le compte titres ne fonctionne que s’il est directement rattaché à un compte courant, sinon il ne pourra recevoir les liquidités 

Ce compte courant joue plusieurs rôles : 

  • Il sert à ravitailler le compte titres ordinaire pour pouvoir acheter des titres ou des produits financiers.
  • Il réceptionne les liquidités suite aux ventes de produits financiers ou de titres. 

Ainsi, votre compte courant doit toujours être alimenté pour que vous puissiez passer un ordre d’achat dans un compte titres ordinaire. 

Les actifs éligibles au compte titres

Voici les principaux actifs sur lesquels vous pouvez investir avec un compte titres ordinaire. 

  • Les actions 

Ce sont des parts du capital des sociétés cotées en bourse. Elles sont rentables  en cas de hausse du cours de l’action, qui dépend intimement des facteurs économiques. Mais l’argent perçu peut aussi provenir des dividendes versés périodiquement aux actionnaires. Ces derniers dépendent de l’activité de l’entreprise et des bénéfices perçus. 

  • Les obligations 

Une obligation est un prêt d’argent que vous octroyez à une entreprise et que vous récupérez au bout d’un certain temps. Cependant, vous recevez des coupons similaires à des paiements et dont le montant évolue en fonction du taux d’obligation. La valeur des obligations augmente selon ce taux. Ainsi, si le taux diminue, la valeur de l’obligation aura tendance à augmenter, mais s’il augmente par contre, la valeur de l’obligation diminue systématiquement. 

  • Les SICAV

Encore appelés fonds communs de placement, ils sont gérés par des professionnels. Il s’agit de portefeuilles d’investissements par zone géographique ou par secteur. Selon la prise de risque engendrée par les titres, ils peuvent être conservateurs, équilibrés ou risqués. Les SICAV dépendent également de l’expérience et de la stratégie du professionnel chargé de leur gestion.

  • Les produits dérivés

Ils sont réservés aux investisseurs aguerris désireux trader en bourse à court terme. Ces produits sont généralement à effet de levier, avec un potentiel de gain important, tout compte le risque de perte. C’est pourquoi, l’avis d’un courtier en ligne est fortement recommandé pour recevoir des conseils bourse du jour et connaître exactement où faire ses placements.

  • Les ETF

Aussi appelés trackers, ce sont des instruments flexibles, car ils offrent la possibilité à l’investisseur de diversifier son portefeuille à coût réduit. De plus, investir en ETF ne nécessite aucun frais exorbitant, ni des connaissances pointues.

  • Les Warrants : ce sont des titres cotés en bourse.
  • Les bons de souscription

En plus de tout ce qui a été cité, vous pouvez aussi conserver sur un compte titres des instruments de la bourse comme les CFD (Contrats de Différence), les Futures (Contrats à termes), matières premières, les turbos, l’or, et bien d’autres actifs financiers.

Trader avec le meilleur broker 69,80% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Comment ouvrir un compte titre ?

comment ouvrir un compte titre

Pour ouvrir un CTO, vous pouvez passer via une banque ou à défaut par un courtier en ligne.

#1 Ouvrir un CTO auprès d’une banque

Pour l’ouverture d’un compte auprès d’une banque, l’investisseur doit déjà avoir défini ses objectifs et et choisit les types de placements qui lui conviennent. Si ce n’est pas encore le cas, il doit tout simplement procéder de la manière suivante.

Les modalités d’ouverture d’un compte titres ordinaire 

Le questionnaire investisseur permet à l’institution bancaire tout comme le courtier en ligne, de recueillir toutes les informations pour vous proposer l’utilisation adaptée de votre compte titres ordinaire. Voici les différentes informations à remplir :

  • La situation personnelle et professionnelle, 
  • La composition et la valeur du patrimoine immobilier et financier de l’investisseur,
  • Les connaissances boursières et financières,
  • L’expérience sur les produits financiers, 
  • Le niveau de risque que l’investisseur peut supporter,
  • Les besoins et les objectifs souhaités.

L’ouverture du compte peut se faire directement, via un intermédiaire financier ou une agence qui fournit alors un formulaire à remplir pour ouvrir un compte titre en ligne.

Enfin, il est de bon ton d’ouvrir un compte courant dans votre banque simultanément avec un compte titre pour faciliter la gestion des liquidités. Généralement, aucun dépôt minimum n’est exigé au moment de l’ouverture du compte. 

Les justificatifs et pièces à joindre durant l’ouverture du compte titres

Pour confirmer l’identité de l’investisseur et valider l’ouverture du compte titre, plusieurs justificatifs et documents sont à prévoir :

  • Une pièce d’identité principale et secondaire,
  • Un justificatif de domicile d’une durée n’excédant pas 3 mois,
  • Un RIB ou RIP,
  • Une demande de transfert si le compte est ouvert dans un autre établissement

#2 L’ouverture d’un compte titres auprès d’un broker en ligne

Si vous ne souhaitez pas ouvrir directement un compte titre via une banque traditionnelle ou en ligne, vous avez une autre alternative : le courtier en ligne. 

Les modalités seront les mêmes, ainsi que les justificatifs et documents à joindre. Cependant, le courtier en ligne est plus compétitif sur les achats d’actions et offre généralement des tarifs plus attractifs

Aussi, il pourra mettre à votre disposition des outils très performants pour mieux suivre vos placements et gérer vos investissements avec par exemple le Forex live qui permet de suivre les tendances boursières. 

Nous vous présentons notre top 3 des meilleurs brokers en ligne en termes de tarifs pratiqués et de services offerts :

Trader Brokers avantage Avantages Exchange rate Visiter
Alvexo Une plateforme accessible.

Des frais compétitifs.

Un support technique professionnel.

Une sécurité optimale.

Visiter
eToro Des tarifs exceptionnels. 

Un trading social fiable.

Une interface de trading optimisée.

L’accès à d’innombrables outils de recherche.

Visiter
Libertex Des spreads très faibles.

Un compte démo avec une capital fictif de 50 000€.

Une bonne sélection d’actifs CFD

Visiter

Les frais sur le compte titres ordinaire

Avant de choisir l’intermédiaire financier vers lequel se tourner, il faut tenir compte des frais facturés par le prestataire. D’une manière générale, les frais d’un compte titre sont moins importants si vous passez par un courtier en ligne ou par une banque en ligne. Plusieurs types de frais se rattachent au fonctionnement d’un compte titre. Ils varient selon la prestation et le courtier. 

Voici un bref aperçu de tous les frais possibles pour un CTO.

Type de frais Montant
Ouverture du compte titre Gratuit
Tenue de compte Variable /gratuit chez certains courtiers
Frais de courtage ou commission pour chaque ordre passé en bourse Variable/ gratuit chez certains courtiers concernant l’achat de quelques titres, comme l’achat d’actions.
Spreads sur les opérations de bourse Variable
Droits d’entrée pour les SICAV et FCP Variable
Frais annuels Sicav et FCP Variable
Droits de garde Variable / gratuit chez certains courtiers
Frais d’inactivité du compte Variable / gratuit chez certains courtiers
Frais de transfert du compte titre d’un courtier à un autre Variable / gratuit chez certains courtiers jusqu’à une limites de lignes
Frais de clôture du compte Variable / gratuit chez plusieurs courtiers

Fiscalité liée au compte titres en ligne : à quoi s’attendre ?

Contrairement au Plan d’Epargne Actions (PEA), le CTO ne dispose pas d’avantages fiscaux. Néanmoins, la fiscalité est différente selon que vous encaissez des gains en plus-values ou sous forme de revenus. 

Fiscalité pour les revenus

Les sommes perçus sous la forme de dividendes d’actions ou de coupons d’obligations sont soumises à un prélèvement à la source :

  • 15,5% pour les cotisations sociales, 
  • 21% pour les dividendes d’une part et 24% pour les coupons d’autre part. 

Lors de votre calcul d’impôt sur le revenu, vous pouvez profiter d’un abattement de 40% sur les revenus en rapport avec les dividendes et mes coupons. Si le montant dû dépasse l’acompte prélevé à la source, l’impôt sur le revenu sera augmenté de la différence. A l’inverse, s’il est inférieur, l’impôt sur le revenu sera logiquement diminué. 

Fiscalité pour les plus values 

Lorsqu’il s’agit des plus-values, deux prélèvements s’imposent :

  • 15,5% pour les prélèvements sociaux, 
  • 12,8% pour l’imposition forfaitaire.

Il est également possible de jouir d’un barème progressif de l’impôt sur le revenu concernant les plus-values. Celui-ci tient compte des abattements en fonction de la durée de détention des valeurs mobilières :

  • 0% pour une durée de détention < 2 ans,
  • 50% pour une durée de détention entre deux et huit ans,
  • 65% pour une durée de détention > 8 ans.

CEHR pour les hauts revenus

La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus se greffe à l’ impôt sur le revenu après un certain montant. Selon l’article 223 sexies du CGI, BOFiP :

Revenu fiscal de référence Taux en vigueur
personne seule couple

Marié/pacsé 

0 à 250 000€ 0% 0%
250 001 à 500 000€ 3% 0%
500 001 à 1 000 000€ 4% 3%
Supérieur à 1 000 000€ 4% 4%

Les avantages du compte titres ordinaire

Contrairement au PEA ou autre types de compte d’investissements, le CTO possède de nombreux avantages. Cependant, certains inconvénients sont également à considérer lorsque vous ouvrez un compte titres en ligne.

Les avantages
Les inconvénients
Aucune limite de dépôt,
Des avantages fiscaux inexistants,
Aucune limite de retraits,
Les frais de gestion parfois élevés,
Large panel de titres disponibles,
Une prise de risques importante.
Possibilité d’ouvrir un compte titres à plusieurs reprises.

Meilleur compte titre en ligne : nos astuces pour investir en bourse avec un CTO

Ouvrir compte titre : quel intérêt pour l’investisseur ?

Avant de vous engager avec un compte titres, il est primordial d’avoir quelques pré-requis. Nos experts ont recensé quelques conseils pour vous accompagner dans cette aventure.

#1 Bien choisir son courtier 

Le choix du meilleur CTO passe par le choix d’un broker fiable. Votre choix ici peut se faire sur la base des frais de gestion et des services proposés. Si les banques traditionnelles ont des tarifs plus élevés et des limites d’actions, elles auront tout de même une sécurité financière beaucoup plus importante. 

#2 Diversifiez vos investissements

En diversifiant vos investissements, vous profitez des opportunités dans plusieurs marchés financiers et éliminez le risque de mettre tous vos œufs dans un même panier. Vous pouvez investir à court et long terme, sur des actions nationales et étrangères, avec une prise de risques plus ou moins élevée.

#3 Soyez moins émotif 

Toujours garder son sang froid. En effet, avoir libre cours en temps réel à la bourse peut parfois intensifier vos émotions selon les fluctuations. Basez vos décisions sur des analyses factuelles, et non sur des émotions, sinon votre capital pourra en pâtir.

#4 Investissez à long terme  

Investir chaque fois à court terme peut s’avérer risqué. Commencez à investir tôt pour voir vos gains croître cretiendo. 

#5 Restez à l’affût de l’information et formez vous 

Un autre conseil et non des moindres, suivez l’actualité financière et économique pour ne rater aucune opportunité d’investissement qui s’offre à vous. Mais aussi, gagnez en compétences pour décupler vos gains en vous formant au jour le jour. 

A cet effet, les meilleurs brokers en ligne comme Alvexo proposent une panoplie de ressources pédagogiques pour permettre aux investisseurs de devenir plus compétents. 

Trader avec le meilleur broker 69,80% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

#6 Choisissez judicieusement vos titres et instruments

Pour un départ, investissez dans les titres à risque limité comme les actions ou les ETF). Les débutants peuvent également investir au travers des CFD, tout en sachant tout de même que cela nécessite des connaissances plus pointues.

#7 Évitez l’effet de levier au début

À cause des risques associés à l’effet de levier, il vaudrait mieux éviter d’y recourir au début. A défaut, soyez raisonnable lorsque vous l’utilisez.

#8 Évitez le scalping trading

Le scalping trading est une technique offensive, qui fait appel à des aptitudes personnelles et professionnelles spécifiques. Il est donc déconseillé aux débutants.

#9 N’investissez que ce que vous pouvez perdre

Enfin et le plus important, votre capital est assujetti à un risque. Alors, ne déposez sur votre compte titre que ce que vous pouvez accepter de perdre, et qui n’impacte sur votre minimum vital.

Conclusion : faut-il ouvrir un compte-titre en ligne ?

En 2022, ouvrir un compte titre est facile, surtout si vous passez par un broker fiable comme Alvexo. Vous aurez accès à plusieurs instruments et marchés financiers et les frais sur le CTO sont raisonnables. Par ailleurs, vous bénéficierez d’une souplesse remarquable dans la gestion de votre portefeuille. En revanche, une bonne connaissance de vos besoins et objectifs sera primordiale pour faire les bons choix, surtout si vous comptez gérer votre titre personnellement.

Trader avec le meilleur broker 69,80% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Questions fréquentes

#1 Quelle est la limite de dépôt pour se lancer dans un compte titres ordinaire ?
Le dépôt minimum pour l’ouverture d’un compte titre est en principe de 1000 euros. Cependant, aucune limite n’est fixée une fois qu’il est ouvert.
#2 Peut-on détenir plusieurs compte-titres ?
Oui, il est possible de posséder plusieurs comptes titres, mais un seul par courtier.
#3 Combien pourrais-je gagner dans mon compte titre ?
Il n’y a aucune limite. Cela dépendra de vos investissements et de leur productivité.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Février 2022 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 46 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.