Revue sur la MACIF

Avec les apports du néo-libéralisme intégrés au système de santé français on a vu les assurances évoluer en parallèle. On constate qu’il existe de plus en plus de contrats proposés pour offrir un maximum de flexibilité car leurs prix augmentent considérablement en très peu de temps. Quoi qu’on puisse dire sur le service public, quand c’est le privé qui s’occupe de la santé, il faut s’attendre à ce que la meilleure qualité de services soit réservée aux plus riches. Malheureusement, la qualité de la sécurité sociale s’est vue détériorée au fil des années et ne semble pas s’améliorer dans les années à venir. Aujourd’hui, les cas de déremboursements deviennent de plus en plus fréquents et de moins en moins justifiés. En plus, ce n’est pas sur les politiques qui poussent davantage encore vers un système économique de droite qu’on peut compter pour améliorer les choses.

En gardant tout cela à l’esprit, la seule alternative qui reste se résume aux différentes mutuelles et assurances qui proposent encore des offres accessibles pour beaucoup d’entre nous.

 

Introduction à la MACIF

Il s’agit d’une des mutuelles les plus populaires en France et elle est connue pour proposer une complémentaire assez médiocre pour sa renommée. Mais il se trouve qu’elle propose d’autres contrats qui peuvent vous offrir plus d’avantages. En gros, la mutuelle laisse à désirer et c’est dommage.

 

L’histoire de la MACIF

La « MACIF » a été fondée en 1960 lorsqu’elle se nommait encore « Mutuelle d’assurance des commerçants et industriels de France et des cadres et des salariés de l’industrie et du commerce ». Bien entendu, elle reste une mutuelle et elle dispose d’une représentation au sein des assemblées. On note que, jusqu’à récemment, le nombre de ses sociétaires a dépassé le un million. En 2015, elle a signé un partenariat avec la BPCE et avec la MAIF mais cette dernière finit par rompre le contrat rapidement pour des raisons assez floues. Toutefois, cela n’empêche pas la mutuelle de briller et de faire preuve d’une grande flexibilité pour s’adapter aux particularités des régions dans lesquelles elle existe.

 

Les assurances proposées par la MACIF

Afin de savoir si la « MACIF » propose les meilleures offres, il est nécessaire de comparer les contrats qu’elle propose à ceux proposés par la concurrence. On doit donc commencer par établir un devis qui nous permettra de procéder aux évaluations des contrats. Prenons l’exemple d’un couple marié dont l’âge est de quarante ans et qui ont deux enfants adolescents. Cet exemple sera la base des comparaisons dorénavant.

Le client doit avant tout enregistrer un compte chez la mutuelle. La création ne requiert que le strict minimum d’informations personnelles qui sont utiles à la mutuelle pour faire un profil du client. Elles se résument aux données basiques telles que le nom, le prénom, situation sociale et mots de passes etc…

 

Les frais imposés par la mutuelle

Après avoir créé un compte, on doit remplir quelques cases qui concernent le budget dont les parents disposent pour assurer la famille. Il existe quatre paliers qui offrent différents avantages. Dans cet exemple on prend le troisième palier pour les dépassements d’honoraires, le quatrième palier pour l’hospitalisation et l’ophtalmo et enfin, le deuxième palier en ce qui concerne les soins dentaires.

Notons, par ailleurs, que nous avons limité le budget à seulement 100€ qui seront payés de façon mensuelle. Avec un petit budget de ce genre, on constate malheureusement que la couverture est trop faible pour satisfaire nos attentes surtout si on prend en considération les parts complémentaires dont les frais sont fixes et qui affectent négativement les remboursements.

 

Les garanties proposées par la mutuelle

Beaucoup de gens ont une mauvaise conception du système d’inscription sur les garanties. En effet, être inscrit ne veut pas dire que cela engage la totalité des cotisations mais plutôt la totalité des remboursements de la sécurité sociale. Dans le cas de l’ophtalmo et des soins bucco-dentaires, la base des remboursements reste très limitée. Si on est incapable de supporter les charges imposées par ces soins, il est recommandé de suivre une autre complémentaire santé. En d’autres termes, il est impossible d’échapper aux dépenses.

Si on compare deux garanties similaires, on peut tomber sur des contrats radicalement différents. C’est pour ça qu’il ne faut pas prendre certains cas comme des exemples concrets mais plutôt comme une source d’inspiration d’où on peut se faire une meilleure idée quant à ce à quoi s’attendre. Notez aussi que l’intégration des rabais et de certaines taxes peuvent troubler votre jugement. Ainsi, lorsque nous comparons les contrats, nous devons nous rappeler que les tarifs peuvent changer considérablement selon des critères différents. En tous cas, pour le budget cité plus haut, il est impossible d’accéder à un palier supérieur à celui le plus basique.

 

L’ophtalmo, les soins bucco-dentaires, et l’ORL

Il s’agit là des cas médicaux les plus importants puisqu’ils touchent le plus grand nombre de personnes. A l’instar d’AXA, la mutuelle de la « MACIF » a fait des efforts considérables pour offrir des services avantageux à ses clients. Elle se focalise sur l’arbitrage qui se trouve être le point le plus sensible quand on traite ces cas en particulier. On peut donc facilement se rendre compte que la mutuelle propose des taux de remboursements assez intéressants lorsque les frais atteignent 3250€ annuellement. La charge n’est tout de même pas négligeable mais dans certains cas peut s’avérer cruciale. On ne sait pas ce qui risque de nous arriver, mieux vaut donc opter pour la sécurité.

 

Quels sont les ses services complémentaires proposés par la MACIF ?

La mutuelle propose à ses adhérents quelques avantages plutôt sympathiques puisque, par exemple, elle offre un bonus à ses clients les plus anciens qui gagne en valeur de manière annuelle. Le bonus concerne les soins dentaires et l’ophtalmo pour trois ans au début et sa valeur grimpe suffisamment pour devenir une véritable ancre pour les adhérents et ainsi les motive à continuer avec elle. Ensuite, on peut penser aux docteurs et spécialistes qui collaborent avec l’assurance et qui faciliteront les procédures pour les clients. Ceci dit, rien n’empêche les adhérents de consulter le spécialiste de leurs choix mais cela risque de les ralentir. Notons que les spécialistes recommandés peuvent être facilement retrouvés grâce au GPS.

Les adhérents peuvent bénéficier des avantages procurés par le simulateur que la mutuelle met à leur disposition sur le web. Ils pourront ainsi faire des estimations des remboursements et de leur couverture. C’est particulièrement intéressant lorsqu’on cherche à fixer un bon budget qui ne risque pas de faire du mal à notre niveau de vie. On apprécie aussi la capacité d’adaptation dont les contrats proposés par la « MACIF » font preuve. Ils fonctionnent pour tous les types de familles qui existent et prennent en compte une multitude de cas particuliers qui, en temps normal, devraient être pris au cas par cas.

 

Verdict final sur la MACIF

Certes, la flexibilité dont font preuve les contrats proposés par la « MACIF » peuvent être adéquats pour un grand nombre de familles. Toutefois, malgré cet avantage, les frais de la « MACIF » restent massivement supérieurs à ceux proposés par certains de ses concurrents. En effet, en dépit des efforts fournis pour exceller sur le plan de l’arbitrage, ce dernier n’est pas ce qu’il y a de meilleur dans le cas de cette mutuelle. La « MATMUT » et la « GMF », les meilleures mutuelles qui existent en France, offrent des avantages bien plus intéressants et surtout moins chers que ceux proposés par la « MACIF » et « Allianz » . La qualité des services de cette dernière est loin d’être mauvaise, mais elle n’est pas un argument suffisant pour justifier ses prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *