Alexander Vinnik, de nouveau condamné en appel

3 semaines

Ayant fait appel de sa condamnation en octobre 2020, Alexander Vinnik vient de nouveau d’être condamné à 5 ans de prison par la justice française.

Alexander Vinnik, pour ceux qui ne le connaissent pas, serait la personne derrière le fameux ransomware Locky, qui aurait fait plus de 200 victimes en France dans les années 2016 et 2018. Le développeur, simple opérateur sur BTC-e, fut le principal suspect dans la création de ce logiciel qui aurait obligé de nombreux Français à payer une rançon sur la plateforme, et ce, afin que leurs données soient débloquées. Il aurait ainsi récolté, rien que sur le territoire français, plus de 135 millions d’euros en l’espace de deux ans.

Soupçonné également d’avoir blanchi de l’argent, le russe aurait fait le même coup aux États unis et en Grèce où il avait été arrêté en 2017. Il y a été retenu pendant 3 ans, avoir d’être extradé en France en 2020. Il fut jugé par la justice française en 2020 pour extorsion et tentative d’extorsion, mais aussi pour blanchiment d’argent et pour association de malfaiteurs. Il a été condamné à 5 ans de prison et à une amende de 100 000 dollars.

Bien entendu, le russe a tout de suite fait appel de son jugement. En effet, il avait clamé son innocence depuis toujours. Les preuves qui permettaient de l’incriminer réellement sont d’ailleurs insuffisantes avait argué son avocat.

« Toutes ces infractions sont hors sujet. Il n’en a jamais entendu parler de sa vie. Il ne comprend pas ce qu’on lui reproche. Il vivait dans un trois-pièces en banlieue de Moscou. La France, pour lui, c’était les croissants et la tour Eiffel. » avait déclaré Maître Frédéric Belot, après avoir entendu le premier verdict.

Le deuxième procès a eu lieu le 24 juin dernier. Malheureusement, la Cour d’appel de Paris n’a fait que confirmer la condamnation en première instance. Alexander Vinnik devra donc purger le reste de sa peine en France et devra payer l’amende prévue. Son avocat, quant à lui, s’apprête à livrer une nouvelle bataille : celle d’empêcher son extradition aux États-Unis au bout de ces cinq ans. Il y est également soupçonné d’avoir blanchi de l’argent.

« Si nous résumons ce qui s’est passé, nous devons malheureusement admettre que le tribunal a pris une décision paresseuse. Le juge n’a pas voulu enquêter sur les accusations de blanchiment d’argent, malgré le fait que les preuves de l’accusation sont loin d’être certaines. » a déclaré Mr Bélot.

alexander vinnik condamne

 

Source :

Journalducoin.com

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Juillet 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 42 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.