Des manifestants salvadoriens demandent l’abrogation de la loi Bitcoin
Ouvrir un compte avec Etoro
Obtenez les meilleures opportunités de marché avec Etoro
Broker leader du marché
Cliquez ici

Au Salvador, un groupe d’opposition dit « non au Bitcoin »

Ce courtier n'as pas obtenu notre label
Note: 4 sur 5 Votes: 49
Polish Financial Services Authority (KNF)
Entre 74 et 89 % des comptes d'investisseurs non professionnels perdent de l'argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Les experts de DigitalBusiness ne recommendent pas ce courtier

On Aime

On Aime Moins

Dépôt minimum:-
Montant de transaction minimum:-
Régulation:-
Fondé en:-
Siège social:-
Nombre d’actifs à trader:-
Tradez maintenant avec un broker fiable !

Au Salvador, des manifestants sont descendus dans la rue pour dire « non au Bitcoin » et demander l’abrogation de la fameuse « Ley Bitcoin ».

Quand le président salvadorien avait annoncé au début du mois de juin dernier l’adoption de la loi Bitcoin, qui consistait à faire de la cryptomonnaie une monnaie légale sur le territoire, il ne s’attendait certainement pas à ce que l’entreprise soit facile. Si son initiative a été saluée par de nombreux pays qui ont également décidé de faire de même, il faut également noter qu’elle n’a pas eu que des soutiens.

Hormis de nombreuses institutions financières dont la FMI et la Banque Centrale, et de nombreux organismes dont récemment un représentant de l’ONU, le gouvernement du Salvador fait de nouveau face à de nouveaux opposants. Selon Livecoins en effet, des manifestants seraient descendus dans les rues le 20 juin dernier pour manifester leur désaccord face à l’adoption de cette loi.

Ces personnes appartiendraient à un groupe d’opposition au régime actuel : le « Bloque de Resistencia y Rebeldia Popular » ou Bloc de résistance et de rébellion populaire. Ayant arboré de grandes pancartes ainsi que des bannières sur lesquelles étaient inscrites « No al Bitcoin », ils avaient exigé l’abrogation de la fameuse Ley Bitcoin.

« Le bitcoin facilite la corruption publique, les opérations des trafiquants de drogue, le trafic d’armes et de personnes, l’extorsion et l’évasion fiscale. Il provoquera également un chaos monétaire, une baisse des salaires, des pensions et des économies des citoyens. », ont déclaré ses manifestants.

 

resistance bitcoin salvador

 

Source :

Journalducoin.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.