Bitcoin bientôt dans les banques au Mexique

3 semaines

Ricardo Salinas Pliego, fondateur de la Banco Azteca au Mexique, ambitionne de faire de sa banque la première à accepter et à proposer Bitcoin.

Depuis que le Salvador a annoncé son intention de faire du Bitcoin une monnaie légale, les esprits s’enflamment en Amérique du Sud. Et pour cause ? Les pays qui souhaitent adopter légalement le roi des cryptomonnaies y sont de plus en plus nombreux.

Quelques heures seulement après l’annonce de Nayib Bukele, par exemple, Gabriel Silva, membre du Congrès au Panama, avait lui aussi annoncé sur son compte twitter qu’ils préparaient un projet de loi visant à faire de même au cours de ce mois.

« C’est important. Et le Panama ne peut pas être laissé pour compte. Si nous voulons être un véritable centre technologique et entrepreneurial, nous devons soutenir les crypto-monnaies. Nous allons préparer une proposition à présenter à l’Assemblée. » a-t-il déclaré en tweetant l’annonce du président salvadorien.

Le Paraguay a également suivi le mouvement. Le membre du Congrès Carlos Rejala avait également annoncé via son compte Twitter l’élaboration prochaine d’un projet de loi qui permettrait aux acteurs principaux de cryptographies de concentrer leurs activités dans le pays dans un premier temps, et ce, afin d’en faire la capitale en Amérique du Sud.

« Comme je l’ai dit il y a longtemps, notre pays doit avancer main dans la main avec la nouvelle génération. Le moment est venu, notre moment. Cette semaine, nous commençons avec un projet important pour élever le Paraguay devant le monde ! » a-t-il déclaré.

Et il y a quelques jours, c’était au tour du Mexique. Malgré la réticence – et c’est un euphémisme – des régulateurs mexicains, le fondateur de la Banco Azteca a annoncé son intention d’accepter Bitcoin au sein de son institution. Ricardo Salinas Pliego, dont la fortune s’élève à plus de 16 milliards de dollars actuellement, et dont les bitcoins représentent 10 % de son portefeuille, projette de faire de sa banque la première à proposer un tel service.

« Bitcoin, c’est un bon moyen de diversifier votre portefeuille d’investissement, et je pense que tout investisseur devrait commencer à étudier de près les cryptomonnaies et leur avenir. À la Banco Azteca, nous travaillons pour apporter [les cryptoactifs] à nos clients, et continuer à promouvoir la liberté. » a-t-il déclaré dans un tweet.

Bien évidemment, cela a provoqué un tôlé de protestation auprès des régulateurs, des banques centrales et des autorités financières au Mexique, qui se sont réunis un jour seulement après cette annonce pour émettre encore une fois leur avertissement.

« Les autorités financières réitèrent leur mise en garde (…) sur les risques inhérents à l’utilisation de ce que l’on appelle les ‘actifs numériques’ comme instruments d’échange, comme réserve de valeur ou comme toute autre forme d’investissement (…) Les institutions financières du pays ne sont pas autorisées à réaliser et à proposer au public des opérations avec des actifs numériques, tels que le bitcoin, l’ether, le XRP et d’autres encore, afin de maintenir une distance saine entre eux et le système financier. » ont-ils déclaré.

bitcoin banco azteca

 

Source :

Journalducoin.com

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Juillet 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 56 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.