Cardano en Afrique : signature d’un accord de partenariat avec le Burundi

4 semaines

Voilà quelques semaines que le fondateur de la cryptomonnaie Cardano fait sa tournée en Afrique en quête de nouveaux partenariats. Charles Hoskinson a une haute opinion du marché africain en faveur des cryptos. Son passage sur le continent a donné son premier fruit : un partenariat entre le Cardano et le gouvernement du Burundi.

cardano en afrique

L’Afrique est l’avenir de la blockchain

Il n’y a pas que Charles Hoskinson qui partage cet avis plus que positif sur le continent africain. Selon ce patron de Cardano et plusieurs analystes financiers, le futur de la blockchain repose en grande partie sur l’Afrique car elle devra tôt ou tard passer par ce continent. Pourquoi ?

L’Afrique est pour ainsi dire un futur acteur important de la blockchain étant donné que cette dernière répond à de nombreux besoins de ce continent. Mais pourquoi ? Pour faire simple : les pays dont l’économie est encore en mode fragilité comme ceux d’Afrique sont plus susceptibles d’intégrer la blockchain. D’autant plus que ces pays en question sont déjà très familiarisés avec tout ce qui tourne autour des cryptomonnaies et des sites de trading.

Un premier accord capital pour Cardano en Afrique

Lors de son safari financier, Charles Hoskinson avait déjà visité le Zanzibar. Les détails sur le déroulement de cette visite n’ont pas été divulgués. Mais avec le Burundi, c’est officiel : un accord de partenariat vient d’être signé entre Cardano et le gouvernement de ce pays. L’annonce a été faite par Hoskinson sur Twitter accompagnée d’une photo prise lors de la signature : « belle rencontre avec son excellence le Président Évariste Ndayishimiye sur l’avenir de la transformation numérique du Burundi. » À noter que le partenariat qui précède celui-ci a été signé avec l’Ethiopie il y a quelques mois en avril.

Cours du Cardano immobile : est-ce un signe de stabilité ?

Le patron de Cardano avait pour objectif de créer un maximum d’accords avec les pays d’Afrique lorsqu’il avait décidé de faire cette tournée. Il s’agit de donner un nouveau souffle à sa crypto qui est en partie sous pression.

Si la place de Cardano reste toujours à la 5ème position dans le top 10 des meilleures cryptomonnaies au monde, celle-ci reste quand même menacée. Il y a en particulier le Solana qui est sa crypto rivale la plus proche à la sixième place. Ces derniers mois, l’écart entre la capitalisation des deux cryptos semble se resserrer de plus en plus. Aujourd’hui, il n’est plus qu’à 6 millions de dollars de différence alors que l’Ethereum qui est devant le Cardano s’envole pour s’éloigner un peu plus chaque jour. D’ailleurs, l’ETH venait de dépasser son ATH il n’y a pas si longtemps.

Au 1er novembre 2021, le cours du Cardano s’élève à 1,76 $, connaissant une certaine stabilité sur les dernières 24 heures. Tandis que le Solana et l’ETH s’inscrivent dans le vert. De plus, on a enregistré une baisse de 7% sur la semaine qui vient de s’écouler.

Est-ce de la stabilité ou une stagnation ? Dans tous les cas, un coup de boost serait bien le bienvenu et c’est peut-être les accords Cardano en Afrique qui vont le créer.

Pour finir, on notera quand même que ce nouveau partenariat avec le Burundi n’a pas échappé aux critiques de quelques sceptiques surtout ceux qui ne soutiennent pas le gouvernement actuel du pays. Sur les réseaux sociaux, ils déclarent qu’un partenariat public comme celui-ci aurait dû passer par l’accord du gouvernement avant signature.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Septembre 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 54 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.