Day trading : comment trader à court terme ?

Le Day trading est une méthode de négociation qui implique de passer des ordres d’achat et des ordres de vente d’actifs financiers sur une même journée, en clôturant ses positions obligatoirement en fin de journée. Cette technique de trading demande une prise de positions sur de nombreux actifs et ce, sur une même séance, en profitant des petites variations de prix et en misant sur le volume et non la durée. La prise de position peut varier de quelques minutes à quelques heures.

Quel est le meilleur broker pour day trader ?

Un investissement de temps et d’argent ?

Même si le capital à trader peut être moins important grâce à l’utilisation de l’effet de levier (l’effet de levier est déconseillé pour les traders débutants parce qu’il est surtout risqué), faire du Day trading est extrêmement  chronophage, il est difficilement automatisable au contraire de certains investissements à long terme. Les marchés sont ouverts de 9 heures à 17 heures 30 chaque jour voire 22 heures pour le marché américain mais avant de commencer à trader, il faut étudier les tendances de marché, identifier les événements importants, vérifier les calendriers, analyser les graphiques… Une bonne journée de Day trading commence bien avant les ouvertures de marché. Il faut bien prendre conscience que l’attention sera focalisée sur l’écran de l’ordinateur de toute la journée, c’est une activité à plein temps.

En quoi consiste une Day Trading Strategy (une stratégie de Day trading)?

Connaissance en bourse

Le but du Day trading est de clôturer les positions d’achats et de ventes avant la fermeture du marché, cela permettra de ne pas payer de frais overnight (ou rollover ou swap) au courtier si la position est conservée pendant la nuit.

La méthode de micro-trading ou trading intraday, consiste à prendre position sur de très petits mouvements, à très court terme. Cette méthode demande au Day trader du temps et de la concentration, une bonne connaissance des marchés financiers, de l’analyse technique et fondamentale mais aussi de la réactivité face aux nombreux mouvements de cours.

Pour pratiquer le trading intraday ou micro trading, il faut définir une stratégie ou plan de trading selon les objectifs à atteindre.

Un petit récapitulatif des méthodes de trading intraday vous sera indiqué dans cet article :

Le trading de tendance : c’est une stratégie de trading simple à utiliser et dont on peut se servir sur tous les marchés. Elle repose sur l’analyse technique uniquement, pas d’analyse fondamentale pour cette méthode. Le Day trader va profiter de la hausse d’un actif pour déclencher un ordre d’achat, parce qu’il estime que le marché va continuer à monter et il va profiter de la baisse de cet actif pour le vendre parce qu’il estime que le marché va continuer à baisser.

Sur quelles hypothèses se base-t-il ? :

  • Quand le marché baisse, il est mieux de se positionner à la vente, car on ne sait pas avec certitude à quel moment il va cesser de baisser.
  • Quand le marché est en hausse, il est mieux de se positionner à l’achat, car on ne sait pas avec certitude à quel moment il va cesser de monter.
  • Quand le marché décroît puis rebondit, le Day trader peut entrer au début de cette nouvelle tendance en hausse, parce qu’il est logique de supposer que le marché va continuer à remonter.
  • Quand le marché est en hausse puis décroît, le trader peut entrer au début de cette nouvelle tendance en baisse, car il est raisonnable de supposer que le marché continuera à baisser.

Les traders qui utilisent le suivi de tendance ne tiennent pas compte des fondamentaux, ils utilisent les prix du marché présents et futurs pour estimer s’il faut vendre ou acheter, sans utiliser de take profit (plafond défini de gain pour la clôture d’un cours). Le Day trader clôturera sa position avant la fermeture des marchés.

Le scalping : cette stratégie permet de réaliser des gains faibles mais fréquents en prenant de nombreuses prises de positions dans la journée, il faut être très réactif pour ne pas laisser les pertes devenir plus importantes que les gains.

Le swing trading : L’approche la plus utilisée dans le Day trading, consiste à utiliser les variations de prix à court terme en considérant qu’un cours de bourse ne prend pas toujours une seule et même direction à l’intérieur d’une tendance. Le swing trader utilisera autant les variations à la hausse comme les variations à la baisse sur une période courte. Une méthode utilisée sur le trading à court terme à condition de savoir interpréter et anticiper ces variations d’actifs.

La Méthode du retour à la moyenne : ou régression vers la moyenne se traduit par le fait que tout, à long terme revient à la normale. On considère que certaines variables comme des prix, des taux ou des volatilités de marché ont tendance à revenir à une valeur moyenne historique lorsqu’elles ont atteint des valeurs extrêmes. De cette manière, on peut repérer les actifs qui peuvent revenir à une moyenne historique et profiter des mouvements de retour.

Les flux monétaires :

Cet indicateur signale si la vente ou l’achat d’un actif est très élevé en utilisant le cours et le volume, plutôt que le cours uniquement. Il suffit de comparer le nombre d’ordres de la veille et le nombre d’ordres du jour en cours, et donc cela permet de déterminer si le flux est positif ou négatif. Si le flux est supérieur ou égal à 80 (flux d’achat élevé), c’est un signal de vente, si le flux est inférieur ou égal à 20 (flux de vente élevé), c’est un signal d’achat.

Il existe deux types de tendances : les tendances systématiques et les tendances discrétionnaires.

Les traders qui utilisent les tendances systématiques fonctionnent avec des indicateurs mathématiques comme les moyennes mobiles ou le MACD « Moving Average Convergence Divergence » qui signifie « convergence et divergence de moyennes mobiles ». Le MACD est un indicateur technique qui résulte de la différence entre deux moyennes mobiles exponentielles de périodes différentes.

Les traders qui utilisent les tendances discrétionnaires fonctionnent avec les cassures de ligne de tendances pour entrer et sortir du marché.

 

Day trading pour les nuls : la Gestion du risque

Tout investissement demande de la connaissance mais cela se vérifie d’autant plus sur les investissements à court terme voire très court terme comme le Day Trading.  C’est un mode d’investissement qui présente un risque élevé de perte rapide en capital. Le meilleur moyen de limiter ces pertes est de mettre en place des ordres de stop loss ou ordres de limite, que proposent beaucoup de brokers en ligne. Ces ordres sont généralement utilisés à la vente, pour se prémunir d’une baisse de cours. L’investisseur fixe un seuil de prix, et l’ordre de vente se déclenche automatiquement au seuil de prix fixé. Une bonne stratégie et de l’expérience permettent de déterminer le ratio gain/risque adapté à la somme que vous pouvez investir et au profil d’investissement.

 

Les éléments à connaître en Day trading

Beaucoup d’investissements se font à long terme, les variations quotidiennes ont peu d’influences sur les stratégies de trading mises en place par les investisseurs. Sur le trading à court terme, certains éléments ont une influence réelle sur le comportement du marché. Un des éléments est la liquidité du marché, elle correspond aux nombres d’actifs échangés et leur rapidité d’échange. Plus les échanges sont importants, plus les ordres s’effectuent rapidement, essentiel quand on pratique le Day trading. Un autre des éléments est la volatilité du marché ou d’un actif, elle détermine la vitesse d’évolution des cours car plus un actif est volatil plus son cours subira des variations en un laps de temps très court. Le troisième élément est le volume d’échange du ou des actifs. Connaître le nombre d’actifs négociés sur une période déterminée permet de comprendre quel actif intéresse les investisseurs. La liquidité, la volatilité et le volume d’échange d’un actif sont les trois éléments que les investisseurs en Day trading recherchent.

 

L’effet de levier en Day trading

L’effet de levier permet de multiplier votre capital de départ ou exposition. Trader avec un effet de levier s’appelle aussi « trading sur marge ». C’est simplement l’utilisation de l’endettement pour augmenter la capacité d’investissement du trader. Le trading sur marge augmentera vos gains mais il présente au même titre un risque élevé de pertes. Même si l’effet de levier augmente le capital, c’est avant tout une dette, il est conseillé aux traders qui démarrent de commencer avec une somme plus importante, sans effet de levier, surtout en trading intraday. De plus, il est conseillé de s’inscrire sur un broker fiable et sécurisé :

BROKER
AVANTAGES
NOTE
VISITER BROKER
Une plateforme accessible.
Des frais compétitifs.
Un support technique professionnel.
Une sécurité optimale.
5/5
Des tarifs exceptionnels.
Un trading social fiable.
Une interface de trading optimisée.
L’accès à d’innombrables outils de recherche.
4/5
Visiter !

75% of retail CFD accounts lose money

Trader Les Actions Avec 0% De Commission
Investissez sur plus de 4000 actifs
Tradez avec deux plateformes innovantes
4/5

 

Quelle unité de temps pour un graphique Day trading ?

Unites de temps trading

Si l’on veut exploiter des graphiques en Day trading, il faut, en premier lieu, déterminer sur quelle période de temps le prix évoluera : on parle d’unité de temps (UT). Dans le cadre d’une utilisation de graphique en chandeliers japonais, une unité de temps est représentée par un « chandelier » ou une « bougie », voici quelque exemple d’unité de temps :

  • UT Mo (mensuelle) :  variation de prix sur un mois
  • UT W 1 (semaine) : variation de prix sur une semaine
  • UT D1 (journée) : variation de prix sur une journée
  • UT H1 : variation de prix sur 1 heure
  • UT M30 : variation de prix sur 30 minutes
  • UT M1 : variation de prix sur 1 minutes

Si par exemple, vous choisissez une UT de 1 heure, chaque chandelier représente 60 mn de cotation.

C’est cette unité de temps qui détermine le style de trading pratiqué. Si l’UT est long, l’investissement sera à long terme (position de trading), si l’UT est à court ou moyen terme (60 mn à quotidienne), on parlera de swing trading, si l’UT est de 5 à 30 minutes, on parlera de Intraday ou Day trading, si l’UT est de 1 à 5 mn, on parlera de scalping. L’unité de temps que vous allez déterminer sera celle qui vous conviendra le mieux.

 

Quels actifs négocier en Day trading ?

Il est possible de négocier n’importe quel actif en Day trading comme le forex, les actions, les indices, les matières premières, les crypto-monnaies…

Les Actions : le Day trading sur actions est très populaire auprès des traders débutants, il est courant de clôturer ses positions en fin de journée, et éviter ainsi le risque de gap. Le risque de gap est l’intervalle de temps ou il n’y a pas de cotation pendant la variation du cours, ce qui a pour conséquence le risque de perdre entre le cours de clôture et le cours d’ouverture de la séance suivante. Le gap se produit lorsque les news ou les rumeurs par exemple, produisent une forte augmentation ou une forte baisse du cours d’ouverture par rapport au cours de clôture de la veille.

Les indices : le Day trading sur indices est assez semblable à celui des actions, en investissant sur des indices vous investissez sur la performance d’un groupe d’actions et non sur une seule action d’une seule société.

Day trading cryptosLes crypto-monnaies : comme les autres instruments financiers, il est important d’utiliser les mêmes éléments pour le marché des crypto-monnaies : le volume, la liquidité et la volatilité. Une crypto-monnaie est volatile si sa valeur oscille à la hausse et à la baisse de manière très importante dans la journée. Plus les crypto-monnaies sont volatiles plus les gains sont importants au même titre que les risques ! Les crypto-monnaies les plus populaires (Tether et Bitcoin) sont celles dont le volume d’échange est le plus important.

Le Forex : Populaire en Day trading à cause du nombre important de devises disponibles et de leurs très grandes volatilités, il est utilisé pour éviter des frais supplémentaires dû aux positions rollover et éviter l’exposition aux mouvements de marché pendant la nuit.

Le Day trading sur CFD est périlleux, les cfd sont des instruments complexes qui conduisent à prendre le risque de perdre votre argent .Vous devez vous assurer de bien comprendre cet investissement pour vous permettre de prendre ce risque.

Il faudra faire un choix parmi ces différents actifs, en privilégiant un secteur que le trader maîtrise. Passer des opérations sur plusieurs actifs n’est pas conseillé pour les débutants en bourse, un ou deux maximums, c’est déjà bien suffisant pour trader. Le choix se portera sur des secteurs et des sociétés connus du trader. Si un trader négocie sur une paire de devise USD/JPY sans être originaire ou habitants du japon, connaître le fonctionnement politique et économique nippon et pourquoi pas, parler la langue du pays est un plus pour un trade réussi.

 

Quelles procédures de trading mettre en place ?

Chaque trader professionnel met en place des procédures avant de commencer à trader surtout en Day trading. Quelques points listés ci-dessous :

  • Définir le montant maximum à investir
  • Faire les vérifications nécessaires avant un trade (analyses, actualités, cours, événements…)
  • Vérifier les flux de réception du site internet du broker
  • Connaître et enregistrer les numéros de téléphone du courtier et tester l’ordre par téléphone
  • Connaître son numéro de compte par cœur
  • Prévoir un PC de secours, celui-ci doit contenir les mises à jour des logiciels du courtier.
  • Vérifier que toutes les positions en fin de journée sont fermées et qu’il n’y a plus d’ordre en cours
  • Si besoin désactiver le système de trading complètement 

 

Comment analyser et suivre le marché ?

Trade analyse fondamentale

Étudier quelques graphes et tester l’humeur des marchés est insuffisant pour commencer sa journée de Day trading. Lire les revues économiques, prévoir les événements en vérifiant certains calendriers économiques boursiers importants vous permettront d’identifier quels facteurs vont influencer les tendances du marché. Ces événements annoncés, comme les chiffres économiques ou les discours d’un officiel, sont donc prévisibles et ils peuvent servir de repères à ne pas dépasser ou bien au contraire à attendre. Une fois entré en position, il ne faut pas relâcher sa vigilance, et continuer à chercher à identifier les événements annonciateurs de pertes ou de profit. Les courtiers en ligne ne fournissent pas suffisamment de support d’informations, alors si l’on souhaite être plus efficace en Day trading, il ne faut pas hésiter à s’abonner à des revues économiques et d’actualités supplémentaires.

 

Quelle analyse utiliser ?

Est-ce suffisant pour définir sa stratégie de trading de n’utiliser que l’analyse technique ? Si les investisseurs particuliers ne parlent que d’analyse technique et que les investisseurs professionnels ne parlent que d’analyse fondamentale, comment savoir laquelle utiliser ?

C’est une réflexion importante pour notre trader en herbe et l’expérience va lui montrer que l’analyse technique a ses limites. Peu de traders particuliers vont écouter un discours du Président de la Banque Centrale Américaine (la FED) alors qu’un trader professionnel ou une institution le fera. Quel est le rôle de la FED ?  La mission de la Réserve fédérale et de « Maintenir en moyenne une croissance des agrégats monétaires et de la quantité de crédit compatible avec le potentiel de croissance de la production, de manière à tendre vers les objectifs suivants :

  •  Un taux d'emploi maximum ;
  • Des prix stables ;
  • Des taux d’intérêt à long terme peu élevés. » (Source Wikipédia)

La FED a donc une grande influence sur les mouvements boursiers. L’analyse technique permet de déterminer les points d’arrêts ou d’accélération du marché mais pas son sens. Si l’on veut déterminer une position à la hausse ou à la baisse d’un trade, l’analyse fondamentale est indispensable.

 

L’aspect psychologique du Day trader

Le pire ennemi du Day trader, c’est lui-même, arrêter ses trades (arrêt d’une position) au bon moment est plus facile à dire qu’à faire. Une position gagnante peut très rapidement s’inverser, alors avant d’attendre que la situation ne se dégrade en s’imaginant qu’une bonne maîtrise de soi va changer la donne, penser à l’ordre de Stop loss dès l’entrée de position. Ne surtout pas se surestimer et accepter la perte ! Les positions ouvertes de Day trading doivent être fermées à la clôture du marché, ce ne sont pas des investissements à long terme, il s’agit là de ne pas « tomber amoureux » de sa position.

Au moment où l’on prend position, il faut prévoir une buté de temps, on sait déjà que la position ne durera que quelques heures, au plus jusqu’à la fin de la journée. Ne pas respecter cette butée de temps, c’est ne pas respecter sa stratégie de trading. Quoi qu’il arrive, il faut garder son calme en toute circonstance, garder la tête froide et accepter de perdre, même si on trade avec prudence. Il est toujours conseillé d’être accompagné d’un broker de qualité :

BROKER
AVANTAGES
NOTE
VISITER BROKER
Une plateforme accessible.
Des frais compétitifs.
Un support technique professionnel.
Une sécurité optimale.
5/5
Des tarifs exceptionnels.
Un trading social fiable.
Une interface de trading optimisée.
L’accès à d’innombrables outils de recherche.
4/5
Visiter !

75% of retail CFD accounts lose money

Trader Les Actions Avec 0% De Commission
Investissez sur plus de 4000 actifs
Tradez avec deux plateformes innovantes
4/5

 

Quel capital investir pour le Day Trading ?

Capital investissement

Il n’est pas besoin d’un capital important pour investir avec cette méthode de trading, l’effet de levier démultiplie les investissements, mais il n’est pas conseillé aux jeunes « boursicoteurs ». Il doit être utilisé avec beaucoup de précaution, les traders débutants, en raison de l’effet de levier, perdent de l’argent en investissant sans expérience et sans formation. Un capital de 10 000 euros minimum sera recommandé pour commencer à trader sans effet de levier.

 

Le retournement en Day trading

Un retournement est une inversion de l’évolution du cours d’une valeur ou d’un actif : C’est lorsqu’un actif en hausse devient baissier et vice versa.

Le trading à contre-tendance est certainement l’une des stratégies les plus difficiles à pratiquer surtout quand elle est pratiquée par des traders non expérimentés.

Appelé aussi trading de pull back, un trader de contre-tendance doit savoir distinguer les changements provisoires de direction des cours avec beaucoup de précision, mais au même titre anticiper leur force.

Il est conseillé de commencer avec un compte de démo en utilisant les points pivots en journaliers et ainsi identifier les points de retournement éventuels.

 

Comment choisir son courtier en ligne ?

Broker en ligne

Avant de commencer à trader, il faut choisir son broker en ligne. Bien entendu, le trader débutant va choisir sa plateforme en se référant uniquement aux spreads pratiqués, mais ce n’est pas uniquement avec les spreads que les courtiers en ligne se rémunèrent. Comprenons-nous bien, il est normal que les brokers se rémunèrent sur les services qu’ils proposent comme l’accès aux différents marchés, le passage des ordres, les outils techniques, les formations et compte de démo…mais d’un broker à l’autre, les tarifs peuvent passer du simple au double voire plus, alors comparer les tarifs des brokers sélectionnés est la bonne démarche avant de se lancer. Un point aussi très important : il faut choisir un broker régulé et sécurisé, qui possède un numéro d’enregistrement ou de licence auprès des autorités de régulation dont il dépend. Les autorités de surveillance ont depuis quelques années mis fin à certaines pratiques douteuses avec la loi Sapin et la réglementation de l’ESMA (réglementation sur l’effet de levier notamment). Ne pas faire confiance : les courtiers en ligne engagent des commerciaux ou coach trader qui donnent l’impression d’avoir de nombreuses connaissances en trading, mais pour la plupart, les connaissances se limitent…au côté commercial.

Quoiqu’il en soit, le trading n’est pas un investissement sans frais, donc il est important de ne pas se laisser avoir par des commerciaux convaincants ou des plateformes qui proposent des tarifs trop intéressants.

Il est essentiel de choisir plusieurs courtiers et plateformes de trading et de les comparer en se posant les bonnes questions :

Est-ce un courtier régulé et sécurisé ? De quelles autorités de régulation dépend-t-il ? Il est possible de vérifier auprès de Regafi ou de l’AMF, qui propose des listes de brokers non agréés.

A-t-il été condamné ? et pourquoi ?

 

Le Day trading : les avantages et les inconvénients

Les avantages du Day trading :

  • Il génère des gains plus souvent dans la journée
  • Il limite son exposition et donc son risque (5% du capital sur chaque position)
  • Il est adapté au marché à forte volatilité

Les inconvénients du Day trading :

  • Il demande un temps de présence très important
  • Il a pour conséquence un isolement social
  • Il est stressant et intense
  • Il n’utilise pas l’analyse fondamentale

 

En conclusion

Pour améliorer votre trading intraday, il faut s’intéresser de près autant à l’analyse fondamentale qu’à l’analyse technique, étudier les marchés n’est pas optionnel, surtout pour le trading à très court terme. Les gains passent avant tout par la connaissance et l’information. Testez votre savoir et vos stratégies en vous entraînant sur un compte de démo (la plupart des courtiers en ligne les proposent), en temps réel, vous testerez non seulement votre stratégie mais en même temps votre capacité à passer 8 à 10 heures sur votre écran et tout cela, bien sûr, avec un calme olympien !

Questions fréquentes

Qu’est-ce que le Day trading ?
Le Day trading est une méthode de négociation qui implique de passer des ordres d’achat et des ordres de vente d’actifs financiers sur une même journée, en clôturant ses positions obligatoirement à la fermeture des marchés.
Quels sont les éléments à connaître en Day trading ?
Les éléments à connaître sont le volume, la liquidité et la volatilité d’un marché.
Peut-on utiliser l’effet de levier ?
Il est tout à fait possible de l’utiliser en Day trading, mais fortement déconseillé pour les traders débutants, c’est avant tout une dette, il est préférable de commencer à trader avec un capital d’au moins 10 000 euros si possible, à investir avec beaucoup de prudence bien entendu.
Quelle analyse utiliser en Day trading ?
On parle beaucoup d’analyse technique en Day trading, mais l’analyse fondamentale est tout aussi importante, elle permet d’anticiper les mouvements de prix boursiers, influencés par les chiffres économiques ou les événements clés comme le discours d’un officiel. Lire les actualités ou prendre connaissance du calendrier économique vous indiquera le sens que peut prendre le marché.
Peut-on trader en intraday sur les cryptos monnaies ?
Oui, on peut pratiquer le Day trading sur les crypto-monnaies, notamment sur Tether et Bitcoin.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Juillet 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 57 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.