Un krach boursier à prevoir en 2020 ?

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
 CourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
numéro 1Alvexo
alvexo
100 $

  • EXCELLENTS SIGNAUX LIVE

  • MEILLEURE FORMATION

  • ELU MEILLEUR BROKER DIGITALBUSINESS
  • WEBINAIRES QUOTIDIENS

TRADER!
numéro 2Etoro
etoro
200 $

  • TRADING SOCIAL

  • Copytrading

TRADER!
Votre dépôt est protégé par la garantie DigitalBusiness

Depuis le mois de février de cette année, la pandémie mondiale du Coronavirus, ou du Covid-19, a causé une panique sur le marché de la bourse. Même son effet s’est estompé, et même si les analyses techniques indiquent qu’une reprise est probable, l’incertitude et le doute ont déjà dominé les esprits des investisseurs. Pour cette raison, certains affirment que le krach boursier de l’année 2020 sera d’une grande amplitude. Cela dit, même durant les temps difficiles, en étant intelligent et pragmatique, vous saurez exploiter les meilleures opportunités qui se présenteront à vous. Dans cet article, nous allons vous dire tout ce qu’il faut savoir pour anticiper correctement les mouvements du marché.

Va-t-il y avoir un krach boursier en 2020 ?

Déjà en détresse avant la pandémie, le marché boursier américain est actuellement en panique.

Tandis qu’au 19 février, le marché boursier américain a atteint un de ses sommets les plus hauts, comme l’indique le Benchmark de l’index du S&P 500, il n’a fallu que deux semaines pour que l’index chute de près de 25 %. Comme vous pouvez vous en douter, il s’agit d’un des krach les plus forts de l’histoire du pays, avant même celui de 2008 et celui des années 30 ! Pour avoir une idée sur la gravité de la situation, le krach de 1929 a pris tout un mois pour atteindre ce même taux de récession.

Naturellement, le krach boursier de cette année n’a pas seulement heurté les Etats-Unis. En effet, tous les grands marchés ont subi des pertes colossales à cause de la pandémie. En moyenne, la perte de valeur des marchés boursiers mondiaux a atteint le tiers, et cela est particulièrement alarmant pour tous les investisseurs.

Donc, la question fatidique, à laquelle nous aimerions tous avoir une réponse, est de savoir si cette récession va continuer, et si c’est le cas, jusqu’où va-t-elle aller. Au contraire, si elle va s’arrêter, nous aimerions tous le savoir, afin de profiter de la future tendance haussière dès son début, et générer ainsi plus de bénéfices. La bourse n’est pas seulement un centre d’intérêt pour les investisseurs. Elle est aussi le cœur de l’emploi, de la finance en général, et du niveau de vie des citoyens. Dans la partie qui suit, nous allons nous intéresser aux causes de la crise, et ce qui la différencie des autres krach boursiers du dernier siècle.

Les facteurs fondamentaux actuels nous mènent à croire que le krach de cette année sera au moins aussi intense que celui de l’année 1973.

Recevez quotidiennement des informations précises à propos du krach boursier de cette année, et maximisez vos chances en vous inscrivant chez les meilleurs brokers :

  Courtier Dépot mini AVANTAGES Commencer
à trader
numéro 1 Alvexo
alvexo
100 $

  • EXCELLENTS SIGNAUX LIVE

  • MEILLEURE FORMATION

  • ELU MEILLEUR BROKER DIGITALBUSINESS
  • WEBINAIRES QUOTIDIENS

TRADER!
numéro 2 Etoro
etoro
200 $

  • TRADING SOCIAL

  • Copytrading

TRADER!
Votre dépôt est protégé par la garantie DigitalBusiness

Quelles sont les causes de la crise boursière de l’année 2020 ?

Bien entendu, la cause la plus importante de ce krach boursier est la pandémie mondiale du Coronavirus, qui a commencé en Chine, avant de toucher la majeure partie du reste du monde, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Il s’agit d’un virus particulièrement contagieux qui n’a pas encore de remède. Même si son taux de mortalité n’excède pas les 4 %, ce pourcentage reste énorme et les dégâts que le virus peut causer en termes de vies humaines peut s’avérer colossal.

Pour cette raison, la Chine a décidé d’instaurer un confinement dans ville de Wuhan, afin d’empêcher la propagation. Même si cela a été assez efficace pour épargner le reste du pays, ou tout du moins, pour limiter considérablement sa propagation, les pays occidentaux n’ont pas été assez rapides pour empêcher l’arrivée du virus sur leur territoire. Il se trouve même que certains pays en développement ont été bien plus réactifs, et ont été en mesure de bloquer le virus, avant son arrivée.

Avec un tel développement, le marché boursier mondial est entré dans une phase de panique générale, et cela a aggravé la chute des cours. Nous faisons face à une situation inédite, qui est difficilement comparable à des cas antérieurs.

Malgré la brutalité de l’impact de la pandémie sur la finance mondiale, nous ne devons pas ignorer deux autres causes importantes de ce krach. La première est le krach pétrolier, qui fut le résultat de la compétition entre le Russie et l’Arabie Saoudite. Plusieurs experts voient cet évènement comme étant le premier signalement du krach. La seconde cause est la spéculation, qui a poussé les prix des instruments boursiers à leurs extrêmes. Ce phénomène a commencé juste après l’élection de Donald Trump, qui a causé une hausse incroyable de la valeur des actions boursières en général.

Nous pourrons comparer ces causes à d’autres, sur des évènements précédents qui ont touché le marché de la bourse, afin de savoir lesquels peuvent servir de repère dans notre analyse des évènements futurs.

Dans l’anticipation de l’évolution du cours boursier, lanalyse fondamentale est tout aussi importante que l’analyse technique.

La comparaison avec les crises financières depuis les années 30 :

La krach boursier des années 30 a été le plus violent de notre histoire.

En général, on peut parler de crise financière lorsque le cours chute d’un pic à plus de 20 %. Aussi, il est commun de se limiter aux pics les plus hauts, puisque cela ne laisse pas place au doute sur la croissance qui précède la chute. En nous référant à ces critères, nous constatons qu’il y a eu un total de 13 crises financières, depuis 1929, et cela, en incluant celle de 2020. Par ailleurs, il est possible d’utiliser les statistiques cruciales de ces crises pour les classer en termes de puissance.

Selon les données actuelles dont nous disposons à propos de la future récession, la crise a déjà de quoi se positionner à la septième place. Même si nous ne pouvons pas affirmer avec certitude sa position finale, nous savons déjà qu’elle fera partie des plus intenses de l’histoire de l’humanité. Par ailleurs, il est difficile de se prononcer sur le temps qu’elle prendra pour s’estomper et jusqu’où elle va aller en termes de pertes.

A partir de l’analyse technique, il est possible de tirer quelques conclusions :

  • La chute du cours boursier de l’année 2020 est la plus rapide de l’histoire, depuis plus de 100 ans.
  • L’ampleur de la récession du cours de cette même année n’est égalée que par un seul évènement historique durant la même période.
  • Les deux crises financières les plus récentes se sont conclues par des chutes de cours équivalentes à 50 %. Il peut sembler que la volatilité des krach est en croissance continue, tout au long des dernières décennies. Les experts pensent que cela est dû à l’avancement technologique, qui permet le trading rapide à distance ainsi que l’utilisation d’algorithmes spécifiques à haute fréquence, qui cause probablement une accélération des mouvements boursiers sur le marché.
  • Sur les quatre récessions les plus importantes, trois d’entre elles se sont développées sur une période de temps de plus de six mois. Les récessions qui se développent rapidement, ne semblent jamais avoir un impact aussi important. Cela est plutôt rassurant, en ce qui concerne la crise de l’année 2020.

En nous basant sur les données citées ici, il n’est pas évident d’arriver à des conclusions claires et concises. Cela dit, une analyse technique des graphiques boursiers peut fournir quelques indications utiles.

Recevez quotidiennement des informations précises à propos du krach boursier de cette année, et maximisez vos chances en vous inscrivant chez les meilleurs brokers :

  Courtier Dépot mini AVANTAGES Commencer
à trader
numéro 1 Alvexo
alvexo
100 $

  • EXCELLENTS SIGNAUX LIVE

  • MEILLEURE FORMATION

  • ELU MEILLEUR BROKER DIGITALBUSINESS
  • WEBINAIRES QUOTIDIENS

TRADER!
numéro 2 Etoro
etoro
200 $

  • TRADING SOCIAL

  • Copytrading

TRADER!
Votre dépôt est protégé par la garantie DigitalBusiness

L’anticipation du développement du cours boursier en 2020 :

En temps normal, on constate que les mouvements décroissants des cours sont plus rapides que les mouvements croissants. Par ailleurs, lorsque les marchés dépassent la barre des 20 % de pertes, et s’ils vont continuer sur leur lancée, ils ne dépassent la barre des 50 % que rarement. En général, ils maintiennent leurs niveaux pour un moment, avant qu’ils ne continuent à chuter. Nous pouvons appliquer ces fondamentaux à la crise de cette année, où les prix affichent un comportement similaire sur l’indice S&P 500.

Par ailleurs, l’indice a réussi à se maintenir au-dessus de la barre des 2 800, ce qui est un indicateur positif. Cela dit, il faut savoir que nous avons aussi noté quelques signaux de décroissance inquiétants. En effet, ces derniers se basent sur la remontée du cours au niveau de 61.8 %, avant la rechute. Cela nous mène à croire que la zone des 3 000 est à surveiller de près.

Le krach boursier de l’année 2008 :

Il est intéressant de noter que cette crise a pris du temps avant de se concrétiser. En effet, il lui a fallu tout un mois, pour que la cassure se produise au niveau le plus bas. Cela renforce l’idée que plus la résistance persiste, et plus la chute sera importante. Aussi, il faut savoir qu’il n’y a pas eu de close au niveau du retracement initial qui était supérieur des 50 %.

Le retracement suivant s’est produit au bout de plusieurs mois, et il a engendré un pic intéressant. Cela dit, il faut rappeler que le chandelier antérieur au pic n’a pas été en mesure de se clôturer au-dessus de la barre de retracement au niveau des 50 %. Ainsi, le marché a continué à décroître, pour atteindre des niveaux encore plus bas et afficher un déclin de prix sur le long terme.

Le krach boursier de l’année 2001 :

Même si ce krach est bien moins connu par le grand public, il reste un des plus importants et uniques. En effet, après le déclin de 20 %, le prix n’a jamais pu retracer suffisamment pour atteindre le niveau des 50 %. Pour cette raison, le cours a continué sa chute pour un long moment. Cela démontre clairement l’importance du suivi du retracement, pour tous ceux qui veulent détecter le meilleur moment pour investir.

Le krach boursier des années 30 :

Cette crise est sans doute celle dont vous entendez le plus parler, et on la perçoit, à juste titre, comme étant la plus sévère de notre histoire. La détérioration du niveau de vie des populations qui ont été affectées par la crise était sans précédent, et des milliers de familles s’étaient retrouvées sans abri.

Recevez quotidiennement des informations précises à propos du krach boursier de cette année, et maximisez vos chances en vous inscrivant chez les meilleurs brokers :

  Courtier Dépot mini AVANTAGES Commencer
à trader
numéro 1 Alvexo
alvexo
100 $

  • EXCELLENTS SIGNAUX LIVE

  • MEILLEURE FORMATION

  • ELU MEILLEUR BROKER DIGITALBUSINESS
  • WEBINAIRES QUOTIDIENS

TRADER!
numéro 2 Etoro
etoro
200 $

  • TRADING SOCIAL

  • Copytrading

TRADER!
Votre dépôt est protégé par la garantie DigitalBusiness

Jusqu’où peut aller la crise de 2020 ?

N’oublions pas que le Covid-19 peut encore réapparaître avant la fin de l’année, et causer de nouveaux dégâts financiers.

Aujourd’hui, les experts affirment que si l’indice du S&P 500 ne se stabilise pas au-dessus de la barre des 2 800, et si les trades ne dépassent pas le niveau des 2 200, il y a de fortes chances que la crise financière de cette année soit plus forte que celles de 2008, de 2002, et même celle des années 30. Des brokers comme le courtier Alvexo vous présenteront des données encore plus détaillées à ce sujet.

Il est possible d’examiner les conditions fondamentales en analysant un comparatif des crises pour mieux anticiper le développement du cours boursier actuel.

Nous vous proposons de commencer en analysant la crise la plus terrifiante de notre histoire moderne. Il s’agit, naturellement, de la crise de 1929. Selon les experts, le problème initial vient d’un krach mineur, mais qui a déclenché une crise de liquidités à cause d’une surexposition des institutions financières et des gouvernements. A son tour, cette dernière a engendré une forte régression de la demande. D’ailleurs, à ce titre, on doit indiquer que la crise de 2008 lui est similaire en plusieurs points, ce qui explique aussi sa gravité. Cela dit, si la situation financière n’a pas été aussi catastrophique, c’est surtout grâce à un programme de coordination gouvernementales et à un endettement massif, dont nous payons encore le prix en ce moment.

La crise de l’année 1973 est plutôt différente, puisqu’elle était principalement la conséquence d’une récession, au lieu d’en être la cause. En effet, cette récession a été causée par le fameux accord de Bretton Woods, que beaucoup perçoivent comme étant une erreur.

Au fil des années, il y a eu plusieurs krach financiers, parmi lesquels, certains ont été particulièrement agressifs. Mais à chaque fois, les prix ont pu rebondir rapidement, comme ce fut le cas en 1987, 1990, et 1998. Ceux qui aimeraient peaufiner leurs talents dans le trading devraient s’intéresser à ces cas, car ils se produisent plus souvent, et il est possible de les anticiper et les rentabiliser plus facilement.

Quelles perspectives pour les marchés en Septembre 2020 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 41 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.