Le KYC désormais obligatoire sur Binance

2 mois

Pour faire face aux nombreuses persécutions dont elle fait l’objet partout dans le monde depuis quelques mois, et faire en sorte de se conformer aux réglementations des régulateurs, Binance rend obligatoire le système de vérification KYC.

C’est une véritable chasse aux sorcières que Binance subit depuis quelques mois. Ils sont près d’une dizaine maintenant à avoir bloqué ses services sur leur territoire dans le monde. Pour limiter les dégâts et faire en sorte de calmer les régulateurs des pays dans lesquels ses services ne sont pas encore interdits, la plateforme de change de cryptomonnaies multiplie les changements.

Rien que la semaine dernière, elle avait annoncé la semaine dernière vouloir renforcer son système de sécurité. Et il faut l’avouer, elle n’y va pas de mains mortes. Vendredi dernier, la plateforme avait annoncer dans un communiqué que la procédure KYC « Know Your Costumer » était désormais obligatoire pour toute personne s’inscrivant sur le site.

« À compter d’aujourd’hui, tous les nouveaux utilisateurs sont tenus d’effectuer une vérification intermédiaire pour accéder aux produits et aux offres de services Binance, y compris les dépôts, les transactions et les retraits de cryptomonnaie », a annoncé la plateforme dans ce communiqué.

En d’autres termes, tout nouvel utilisateur est tenu de fournir sa carte d’identité ou tout autre document officiel lui permettant de l’identifier. En sus, il devait également soumettre un selfie pour que l’on puisse confirmer qu’il est bien le titulaire du document qu’il a fourni.

Qu’en est-il des anciens utilisateurs ? Ceux qui ont déjà un compte n’échapperont pas non plus à cette nouvelle règle. Ceux qui n’auront pas fourni un document gouvernemental ainsi qu’un selfie verront leur compte limité. Ils pourront toujours se connecter dessus et l’utiliser, mais de manière restreinte. Ils ne pourront pas accéder à certains services et options.

« Les utilisateurs existants qui n’ont pas encore terminé la vérification intermédiaire verront leurs autorisations de compte temporairement changées en « Retrait uniquement », les services étant limités au retrait, à l’annulation d’un ordre, à la fermeture de position et à l’échange », a déclaré Binance.

Espérons que cela calmera un peu les régulateurs, car la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies est plus que jamais dans de beaux draps au moment où l’on écrit cet article. Il y a quelques heures encore, on vous annonçait l’interruption de ses activités au Pays-Bas. Moins d’une semaine après pourtant, c’est au tour du Brésil de s’y mettre.  Selon un média brésilien en effet, la plateforme aurait arrêté l’investissement sur les contrats futurs depuis quelques jours déjà – depuis le vendredi 20 août dernier pour être plus précis. Et ce, afin de se plier à un avertissement donné par le CVM (Comissao de Valores Mobiliarios) il y a déjà plus de deux ans. Au lieu de vous inscrire sur broker qui finira bloqué, choisissez plutôt un courtier certifié.

 

kyc binance

 

Source :

Cryptoast.fr

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Septembre 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 42 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.