Enfin un ETF Bitcoin aux États-Unis après des années d’attente
Ouvrir un compte avec Etoro
Obtenez les meilleures opportunités de marché avec Etoro
Broker leader du marché
Cliquez ici

Les États-Unis donnent enfin le feu vert à un ETF Bitcoin

Ce courtier n'as pas obtenu notre label
Note: 5 sur 5 Votes: 45
Polish Financial Services Authority (KNF)
Entre 74 et 89 % des comptes d'investisseurs non professionnels perdent de l'argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Les experts de DigitalBusiness ne recommendent pas ce courtier

On Aime

On Aime Moins

Dépôt minimum:-
Montant de transaction minimum:-
Régulation:-
Fondé en:-
Siège social:-
Nombre d’actifs à trader:-
Tradez maintenant avec un broker fiable !

Premier dans l’histoire  de la finance américaine, l’ETF Bitcoin a enfin été autorisé aux États-Unis. Après des années de longue attente, la Security and Exchange Commission (SEC) a enfin décidé de laisser le passage à l’ETF Bitcoin aux States. Il s’agit d’un ETF qui repose uniquement sur les contrats à terme du Bitcoin, excluant le marché au comptant.

ETF Bitcoin

Après 8 ans, les États-Unis s’ouvrent enfin à l’ETF Bitcoin

L’industrie de la cryptomonnaie plaide depuis 8 ans pour le fonds négocié en bourse (ETF) Bitcoin (BTC) aux États-Unis. Et voilà que la SEC a enfin décidé d’approuver la demande. Pour rappel, il s’agit des fonds indiciels avec des parts qu’on peut acheter ou revendre directement sur le marché de la bourse. C’est ce qui leur octroie leur nom Exchange Traded Funds ou ETF.

En d’autres termes, grâce à l’ETF, un investisseur peut entrer dans le marché du BTC en utilisant un compte de courtage traditionnel. L’avantage ? Il évite les éventuels soucis techniques à l’entrée et il réduit les risques liés au transfert et à la détention directe de Bitcoins.

Au programme : les contrats à terme uniquement !

Si la création d’ETF a été autorisé en Amérique, cela n’a pas réjouit tous les acteurs de la finance. En effet, le régulateur américain SEC a posé une condition : uniquement des ETF sur les contrats à terme. Les fonds indexés sur le prix du BTC, première crypto dans les sites de trading, ne seront pas pris en compte comme l’auraient espéré beaucoup d’acteurs financiers.

Pourquoi les contrats à terme ? D’après le Président de la SEC,  Gary Gensler, les lois qui réglementent les produits à terme sont nettement plus protectrices que celles des autres contrats.

ProShares se place en première position dans la liste d’attente !

La liste des sociétés autorisées sortira le lundi 25 octobre 2021. À ce jour, la société ProShares est l’une des mieux placées dans la liste d’attente. S’il n’y a aucun changement, ProShares sera inscrit dès lundi. De plus, la société avait déjà annoncé son intention de lancer un ETF le 18 octobre. Ce sera le ticker BITO. Les actions n’auront aucune garantie, mais elles seront surtout associées à de futurs contrats d’achat de BTC.

La demande de percer le marché au comptant continue

Pour l’heure, seuls les contrats à termes sont autorisés pour la création d’ETF aux États-Unis. Mais la SEC est déjà en train d’étudier les autres demandes d’ETF notamment ceux qui reposent sur le marché au comptant (spot).

Il faut noter également que certaines sociétés ont fait l’objet de rejets de la SEC dans la mesure où elles étaient soupçonnées de favoriser la manipulation sur le marché au comptant du Bitcoin. VanEck  par exemple attend encore le résultat de sa demande qui a été reporté au 14 novembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.