Liquidation en masse de Bitcoin et Ethereum, faut-il s’inquiéter ?

2 mois

Au 24 novembre 2021, le Bitcoin a chuté à 55 900 $ avec une perte quotidienne de 1,76%. Mais depuis, la reine des cryptos a quelque peu repris son envol portant certains analystes à croire que la tendance haussière est pour bientôt. Toutefois, il existe un fait que l’on ne peut pas nier. Les investisseurs choisissent plutôt de retirer leurs cryptomonnaies que de les conserver sur les plateformes. Explications.

Bitcoin et Ethereum

Les plateformes d’exchange voient les BTC et autres cryptos liquidées

Pour mesurer la présence des Bitcoins sur le marché des cryptos, on peut se référer au nombre de BTC déposés sur les CEX. Si en 2020, il avait atteint un record à 3 millions de BTC, en 2021 il a pas mal diminué. Avec la chute du cours du Bitcoin en début d’année, le nombre a aussi baissé jusqu’à 2,68 millions. Il a même creusé son plus bas niveau sur les trois dernières années avec seulement 2,42 millions de BTC sur les plateformes en novembre 2021.

Tout porte à croire que les investisseurs préfèrent nettement retirer leur argent plutôt que de les laisser dans les cryptos.

« Cependant, les lecteurs doivent noter que la sortie de l’offre depuis l’exchange ne signifie pas toujours que les BTC passent en cold storage. Les participants au marché peuvent transférer des fonds sur des plateformes de prêt, effectuer une vente de pair à pair ou tokéniser leurs BTC sur d’autres blockchains. » explique le site de trading Kraken.

Même son de cloche pour l’Ethereum

L’ETH semble aussi montrer une certaine fuite des actifs sur la blockchain Ethereum. Ici, la liquidation a été plus sévère allant jusqu’au retrait de 37% des ETH des plateformes d’exchange. Si bien que le nombre est passé de 22,5 millions (record atteint en août 2020) à 8,41 millions d’ETH au moment où nous écrivons ces lignes.

Toujours est-il que l’opinion de Kraken tient encore. Cette liquidation n’est pas forcément signe d’un cold wallet. Il se peut que les investisseurs se soient tournés vers d’autres formes de produits dérivés. Pour l’ETH en particulier, il y a des chances que les cryptos soient passées dans le DeFi. Ce qui expliquerait la multiplication de la TVL de l’écosystème DeFi par 100 entre juin 2020 et aujourd’hui.

D’un autre côté, on peut aussi penser aux hackers qui ont pu détourner jusqu’à 10 milliards de dollars rien qu’en 2021 dans les protocoles DeFi. L’accès leur semble malheureusement plus facile que ce soit une faille ou des rug pulls.

Un BTC sur le point de reprendre son envol

Nous terminons cette analyse par quelques avis d’experts sur le cours du BTC actuel. Beaucoup pensent que le Bitcoin se prépare à une revanche particulière et que d’ici peu de temps, il va inverser la tendance baissière affichée en ce moment.

Philip Swift, fondateur de la plateforme d’analyse LookIntoBitcoin partage cet avis positif en se basant sur le NVT avancé. Concrètement, ce dernier permet de calculer le niveau de surachat ou de survente de BTC à un prix précisé à l’avance. Pour ce calcul, on utilise la capitalisation boursière et volume du réseau. Pour le moment, le BTC affiche un prix « bon marché » d’après Swift, avec environ 56 000 $.

TechDev se concentre quant à lui sur les niveaux de Fibonacci et sur la variation du cours autour de ces niveaux. Comparé aux années précédentes, cette situation actuelle est naturelle et risque bien de propulser le BTC très bientôt. Même que le pic de cette étude montre un cours à 300 000 $. TechDev a bien précisé dans son tweet du 23 novembre qu’il est temps de se préparer à un retour triomphal du RSI soit une nouvelle tendance haussière du BTC.

Pentoshi, trader avancé a quand même quelques limites. Pour lui, il faut que le BTC retrouve son dernier cours à 60 700 $ pour qu’une nouvelle vague haussière se produise.

Bitcoin serait-il sur le point de s’envoler à nouveau ? Il n’y aurait donc pas de quoi s’inquiéter sur les liquidations en masse de cryptos actuelles ? À suivre.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Janvier 2022 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 54 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.