Monnaies virtuelles : Comment trader les crypto-monnaies ?

Sommaire

Description d’une crypto-monnaie, rétrospective des 10 monnaies virtuelles en service ainsi que le cours des crypto-monnaies les plus utilisées du jour. Comment fonctionnent-elles ? Pour quel usage ? Nous allons vous révéler les secrets des monnaies virtuelles avant d’investir sur Bitcoin, Litecoin, Ripple, Ethereum, … des monnaies aujourd’hui bien réelles.

Où investir dans les crypto-monnaies ?

Crypto-monnaie définition : qu’est-ce qu’une Crypto-monnaie ?

Une Crypto Monnaie, est une monnaie numérique appelée aussi crypto actif, crypto devises, monnaie cryptographique ou encore cyber monnaies en usage sur le web, qui n’est pas dépendante des filières bancaires et liés à un système de cryptage. Des monnaies numériques qui sont donc des monnaies virtuelles parce qu’elles sont définies par une absence de fondement physique, ce ne sont ni des pièces, ni des billets, et elles ne permettent pas non plus de règlement par chèque ou carte bancaire.

La preuve de travail :

Les cryptomonnaies se servent d’un système de validation tel que la preuve de travail pour les protéger des fraudes électroniques. De nombreuses variétés de crypto-monnaies ont été mises en service depuis la toute première diffusée : le bitcoin, lancée en 2009.

La preuve de travail est un système de mesure économique et sécuritaire qui dissuade des attaques par déni de service (cyber attaque qui vise à rendre indisponible un service en empêchant l’accès aux utilisateurs) ou autre abus de service comme les spams.

Les cryptomonnaies sont administrées par un registre (ou grand livre de comptes) que tout le monde peut consulter (la blockchain) et qui enregistre la totalité des transactions depuis le début.

La Blockchain ou chaine de blocs :

Blockchain developpeur

C’est une technologie de stockage et de transmission de données sans autorité de contrôle, c’est une base de données d’informations (une suite de chiffres pour les cryptos monnaies) d’utilisateurs vérifiés et regroupés à intervalle de temps régulier, en blocs, qui forment ainsi une chaîne.

Les “blocs” d’une blockchain se divisent en trois parties distinctes :

Des données sur les transactions, comme la date, l’heure et le montant en devises de votre dernier achat en ligne.

Des données sur les personnes qui effectuent ces transactions. Vous n’utilisez pas votre nom réel, un enregistrement de votre achat se fait sans aucune identification en utilisant ce qu’on appelle une “signature numérique” unique, utilisée comme un nom d’utilisateur.

Chaque bloc est identifié de manière unique avec un code « hash » qui le différencie des autres blocs. Les codes « hash » sont des codes cryptographiques, calculés par des algorithmes complexes.

La technologie Blockchain est utilisée pour la plupart des monnaies virtuelles mais ses emplois ne s’arrêtent pas là. En effet, elle conduirait à créer un changement de l’ensemble du domaine financier mais aussi juridique ou administratif, en permettant de se passer de tiers, plus besoin d’intermédiaire, le « tiers de confiance » devient le système lui-même.

Crypto monnaie analyse, fabrication de la Crypto monnaie par minage :

A partir du moment où une transaction est transmise, elle est diffusée et autorisée par les ordinateurs qui composent le réseau. Cette autorisation naît d’un calcul auquel toute personne (ou ordinateur) peut participer. Quand une transaction est autorisée, les ordinateurs ayant participé à sa validation se voient attribuer un montant de crypto-monnaies, en proportion de sa participation au calcul. La coopération à la création monétaire, appelée « minage » (un mineur confirme les transactions effectuées sur la Blockchain), obéit à un dessin logarithmique qui a pour objectif d’imiter la recherche de l’or. Plus les personnes cherchent de l’or, plus il est difficile et rare à trouver, les petits chercheurs d’or abandonnent, la ressource devient plus rare et plus coûteuse et sa valeur augmente.

La fonction du mineur de cryptomonnaie est donc d’autoriser les transactions effectuées. Il est en retour payé par jetons de crypto-monnaie, celle pour laquelle il a validé un nouveau bloc.

La fonction du développeur diffère de celle du mineur de cryptomonnaie. Un développeur de crypto-monnaie va créer la procédure informatique à la base de la crypto-monnaie, il va définir notamment, la quantité de tokens en service, leur vitesse de circulation, leur puissance de stockage, etc. Il sera défini comme l’architecte du réseau.

Crypto monnaie investir : quel investissement technique pour miner une crypto-monnaie ?

Prendre part au calcul d’échanges de cryptomonnaie demande un investissement important, puisqu’il est essentiel d’investir dans des systèmes particuliers comme FPGA ou ASIC (FPGA ou ASIC sont deux technologies ; ces systèmes adaptés réunissent le besoin de puissance de calcul indispensable). Les crypto-monnaies fondées sur des algorithmes distincts, permettent à des systèmes moins puissants de participer au calcul. Effectivement, les GPU (processeurs de carte graphique), voir CPU pour certaines crypto-monnaies, sont assez puissants pour effectuer les calculs rapidement (source Wikipédia).

Bien entendu, les particuliers continuent à miner les monnaies virtuelles qui rapportent le plus telles que Bitcoin, mais aussi Dash, Ethereum, Monero, Litecoin, etc.

Il est particulièrement difficile aujourd’hui de faire des gains en minant une monnaie virtuelle. Il est à l’heure actuelle préférable d’investir en crypto monnaie pour avoir la possibilité de réaliser des gains.

Meilleur crypto monnaie , les différentes cryptos monnaies :

Le Bitcoin :

Bitcoin 1

Le Bitcoin est la monnaie virtuelle la plus connue avec 861 439 414 694 dollars de valeur en bourse en 2021. Créée par Satoshi Nakamoto en 2008 (Bit = unité d’information binaire et coin = pièce de monnaie), le bitcoin est une monnaie cryptographique (monnaie dite inviolable) qui se passe des institutions bancaires, elle passe par un système de paiement pair à pair. Elle permet le transfert d’argent entre personnes sur le web.

 

L’Ethereum :

Ethereum

Inventé fin 2013 par Vitalik Buterin, un Canadien d’origine Russe et finalisé en 2015, dont la valeur de capitalisation boursière est de 202 480 277 150 dollars en 2021. L’Ethereum fonctionne par protocole d’échange décentralisé et l’Ether est son unité de compte et moyen de paiement.

 

 

Le Ripple :

Ripple

Lancé en 2012, le Ripple est à la fois une entreprise, une monnaie virtuelle et un moyen de simplification de transfert de fonds internationaux. Cette crypto monnaie permet de réduire les délais de transfert mondiaux mais elle permet aussi de faire des achats en ligne. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 23 477 813 048 dollars.

 

 

Litecoin :

Litecoin

Lancé en 2011 par Charlie Lee, ancien développeur chez Google, le Litecoin est considéré comme le petit frère du bitcoin, basé sur la preuve de travail, il permet des paiements instantanés à coût réduit. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 12 385 124 792 dollars.

 

 

Le Dash :

Dash

Créé en 2014 par Evan Duffield, son nom d’origine Darkcoin est devenu en mars 2015 Dash, pour digital et cash soit argent liquide numérique. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 1 403 052 590 dollars.

 

 

 

Cardano :

Cardano

Créé en 2017 par Charles Hoskinson, Cardano est utilisé par les entreprises, les consommateurs et les gouvernements du monde entier pour envoyer et recevoir de l’argent numérique en garantissant des transferts rapide et direct cryptographiquement sécurisé. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 27 539 350 042 dollars.

 

 

Ethereum classic :

Classique

L’Ethereum Classic est née en 2016, après un piratage de smart Contract sur le réseau Ethereum qui a provoqué la perte de 10% des tokens ETH à ce moment-là en circulation. C’est la continuité de la blockchain originale Ethereum de 2015. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 1 236 479 368 dollars.

 

 

Monero :

Monero

Lancé en 2014 sous l’appellation BitMonero, Monero est une monnaie virtuelle open source, axée sur la vie privée et la décentralisation qui utilise l’algorithme CryptoNote. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 3 061 749 805 dollars.

 

 

 

Nem :

Nem

Lancée en 2015, NEM est une application qui permet la création (ou programmation) d’un Smart Asset qui est soit une action, soit une monnaie, soit une obligation…Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 3 151 783 170 dollars.

 

 

 

Binance Coin :

Binance

Le BNB est le jeton ERC-20 natif de la plateforme Binance, construite à partir de la Blockchaine d’Ethereum. Binance a miné 200 millions de jetons BNB. Sa valeur de capitalisation boursière en 2021 est de 19 501 633 172 dollars.  

 

 

 

Crypto-monnaie ou Crypto-actif, quelle est la différence ?

D’après L’INC une crypto-monnaie désigne « une monnaie virtuelle qui repose sur un protocole informatique de transactions cryptées et décentralisées, appelé blockchain ou chaîne de blocs ». (Source INC)

Plus largement, les crypto actifs représentent « des actifs virtuels stockés sur un support électronique permettant à une communauté d’utilisateurs les acceptant en paiement de réaliser des transactions sans avoir à recourir à la monnaie légale. » (Source Ministère de l’économie).

Quel est le nombre de crypto-monnaies en circulation ?

Une question souvent sans réponse et mainte fois posée mais en réalité, il est complexe de savoir combien de crypto-monnaies circulent à l’heure actuelle.

D’après le ministère de l’Économie et des finances plus de 2 871 était en circulation en 2019, et depuis, aucune mise à jour concernant ce chiffre. Il est probable qu’il y en a près de 3 000 au jour d’aujourd’hui, mais ce n’est pas le plus important.

On sait effectivement qu’il en existe un grand nombre mais que seules quelques-unes sont aptes à devenir des crypto-monnaies dites « populaires ». Les crypto-monnaies les plus utilisées sont celles dont la capitalisation boursière est la plus élevée, c’est le classement le plus juste.

Parlons du Bitcoin, lancé en 2008 par Satoshi Nakamoto, c’est la toute première crypto-monnaie mise en service. Médaille d’or numérique des monnaies virtuelles, un exemple en la matière. Le Bitcoin a connu en 2017 ce qu’on appelle un « fork ». Deux sortes de fork existent, souple ou dure. Une dissensions (fork dure ou hard fork dans le cas du bitcoin) dans la communauté du Bitcoin portant sur la rapidité des transactions a conduit à la création d’une nouvelle monnaie : le Bitcoin Cash, qui est très vite monté à la troisième place des 10 monnaies virtuelles les plus utilisées et il se tient toujours aux meilleures places depuis.

Une autre crypto-monnaie, l’Ethereum, a connu aussi un « hard fork » en 2016 qui a donné naissance à Ethereum Classic. Ethereum, plus achevé que la monnaie virtuelle Bitcoin, permet de traiter des transactions, des contrats et des programmes compliqués.

On peut parler aussi de  Ripple qui est bien sûr une cryptomonnaie (XRP) mais également un dispositif de transfert qui fonctionne indépendamment du jeton XRP. Il s’agit d’un protocole de règlement numérique qui permet de faciliter les paiements entre banques. Litecoin, Tether US, Cardano, DOT, BNB, ou Stellar sont aussi des crypto-monnaies qui font régulièrement partie des 10 meilleurs.

Depuis la mise en service du Bitcoin, à peu près 3 000 monnaies virtuelles ont été créées.

Cours des Crypto-monnaies du jour :

1 Bitcoin (BTC) 854 847 877 179 45 393,29 -1 181,07

(-2,54%)

2 455 382 015,55 SHA-256d
2 Ethereum (ETH) 201 899 513 639 1 731,08 -41,11

(-2,32%)

2 414 714 316,50 Ethash  
3 TetherUS (USDT) 27 795 217 200 0,990 -0,010

(-1,00%)

88 684 026,78 Non Mineable/

Omni

 
4 Cardano (ADA) 27 449 373 110 0,838378 0,132465

(18,77%)

329 528 397,45 Non Mineable  
5 Ripple (XRP) 23 508 395 598 0,50084 0,02437

(5,11%)

170 811 125,62 Non Mineable  
6 Polkadot (DOT) 22 757 435 308 23,25 0,110

(0,48%)

78 517 300,91 Non Mineable  
7 Binance Coin (BNB) 19 334 609 847 129,37 22,26

(20,78%)

144 022 299,36 Non Mineable/

Binance Chain

 
8 Litecoin (LTC) 12 333 575 894 179,52 -3,14

(-1,72%)

456 604 398,91 Scrypt  
9 ChainLink Token (LINK) 11 182 313 853 26,99 -0,660

(-2,39%)

274 181 913,99 Non Mineable/

Ethereum

 
10 Stellar Lumens (XLM) 9 311 730 309 0,403235 0,002599

(0,65%)

233 919 180,88 Non Mineable  

Monnaie virtuelle en temps de crise :

Crypto crise

Mi-mars, au moment de la crise provoquée par le Coronavirus, les monnaies numériques basées sur le système Blockchain ont aussi subi de plein fouet le cataclysme d’une crise en marche. Mais au contraire du marché boursier, ces monnaies numériques ont entamé une remontée plus rapide. A partir du mois d’avril, le Bitcoin a retrouvé le niveau du mois de janvier 2020. Depuis les crypto-monnaies ne cessent de monter en flèche, le Bitcoin et l’Ethereum en début de course.

Au mois de mars, 5 des crypto-monnaies les plus importantes étaient déjà remises sur pied moins d’un mois après, plus important encore, le cours de la plupart d’entre elles explosent depuis le mois d’août.

Le Bitcoin, enregistre aujourd’hui un nouveau record à plus de 44 000 dollars, premier sur le podium des crypto-monnaies en valeur de capitalisations boursières.

Le cours du Bitcoin n’est pas entièrement indexé au contexte économique mondial et la grande majorité des autres monnaies virtuelles sont, elles, indexées au cours de la première des crypto-monnaies. Mais cela se vérifie de moins en moins et certaines crypto-monnaies parviennent à effectuer des remontées impressionnantes comme Cardano ou Ripple par exemple.

Certaines hausses sont dues aux évolutions des monnaies virtuelles, on peut citer l’exemple du halving du bitcoin, c’est un phénomène qui se produit tous les 210 000 blocs et qui consiste à diviser par deux le gain des mineurs et qui provoque automatiquement une hausse des cours.

Comment utiliser la crypto-monnaie ?

paiment Crypto

Comment utilise-t-on une crypto-monnaie ? Comme toutes monnaies, les crypto-monnaies donnent la possibilité d’acheter des biens et des services. Utilisées pendant longtemps pour des transactions illégales (drogue et trafic en tout genre) parce qu’elles échappent à toutes régulations et surveillances, elles se défont petit à petit de leur mauvaise réputation et attirent un public plus large. Les crypto-devises sont à l’heure actuelle le plus souvent utilisées pour des transactions dans la loi.

 

Le Bitcoin ainsi que d’autres monnaies virtuelles permettent d’acheter certains biens de consommations usuels comme du matériel informatique et de bureau par exemple, mais aussi de la nourriture, des bijoux, des accessoires de décoration, des produits de beauté, et bien d’autres choses encore. Certains sites acceptent la monnaie fiduciaire et la monnaie virtuelle. En 2017, il était possible d’acheter des œuvres d’arts en Ether (La Compagnie à Paris). PayPal vient de permettre aux clients américains l’achat, la vente et la détention de Bitcoins, Litecoin, Ethereum et Bitcoin Cash. 

Il est, bien entendu, plus difficile de faire ses achats en monnaies virtuelles, plutôt qu’en monnaies fiduciaires. Pareil pour les règlements numériques. Mais il est évident qu’à terme, les crypto-monnaies permettront de faire diminuer le prix d’une transaction numérique. Et forcément, les banques ont l’œil fixé sur l’évolution de ces moyens de paiement. Dans le futur, le règlement électronique basé sur un système de preuve cryptographique deviendra la norme. Les banques devront revoir entièrement leur modèle de transaction. Une perspective titanesque et peu réjouissante !

Existe-t-il une différence entre une crypto-monnaie, un Tokens et un Altcoin ?

Il existe bien une différence entre crypto-monnaie, Altcoin et Tokens. Les jetons basés sur des crypto-monnaies sont souvent émis à partir de plateformes DLT (Blockchain) ou distribuées (Ledger Technology). A contrario des pièces de crypto-monnaies, dont le seul objectif est d’être utilisées comme moyen d’échange et / ou comme réserve de valeur, les jetons sont créés pour remplir un objectif supplémentaire et pas seulement pour un échange monétaire.

Les termes comme crypto-monnaie, Tokens et Altcoin, ont des transcriptions très différentes. Bien souvent, ils sont utilisés de façon inexacte ou dans des circonstances inappropriées, même par des experts en la matière. Pour certains, notamment les personnes formées à la technologie cryptographique, la différence est évidente mais difficile à saisir pour les néophytes.

Une crypto-monnaie est une monnaie virtuelle élaborée avec une cryptographie forte, donc avec un niveau de sécurité très important et durable dans le temps. La grande majorité des crypto-monnaies sont fondées sur la technologie blockchain mais il existe aussi des crypto-monnaies sans chaîne comme Digicash.

Et pour compliquer le tout, certaines crypto-monnaies font partie de sous-catégories, NEO est une pièce de monnaie et Binance coin, un jeton.

Au début de l’article, nous vous avons donné la définition du terme crypto-monnaie, celles-ci sont issues de leur propre blockchain comme Monero, Ether ou Bitcoin, ce sont bien des crypto-monnaies. Quel point commun ? leurs propres registres indépendants, en résumé :

Monero : Blockchain Monero

Ether: Blockchain Ethereum

Bitcoin:  Blockchain Bitcoin original

Chacune d’entre elles peut être expédiée, reçue ou exploitée, elles fonctionnent de la même manière que l’argent, elles ont vocation à être utilisées comme des liquidités, pour régler l’achat d’objets. Certaines d’entre elles ont un autre attribut, comme faciliter les transactions, Ether, par exemple, permet aussi cette fonction.

Les Altcoins :

Parlons un peu des Altcoins, comment les définir ? Beaucoup d’Altcoins sont un Fork de Bitcoin, comme Litecoin ou Dogecoin ainsi qu’Ether et Monero créés à partir de Fork ou Hard Fork.

Altcoin est la contraction de l’expression « alternative coin », ce terme désigne toutes les crypto-monnaies autre que le Bitcoin.

Les jetons ou tokens :

Ce sont des instruments financiers utilisés par les entreprises pour lever des fonds et soutenir des projets ou accélérer leur croissance, en mettant sur le marché des tokens ou jetons que les investisseurs vont acquérir en crypto-monnaies (souvent en ethers ou bitcoins). En échange, l’investisseur se voit concéder soit une forme de propriété, comme une action, soit des dividendes, soit un bien ou un service produit par l’entreprise ou le contrôle d’un système en construction.

Investir dans les cryptos monnaies :

Il faut avoir à l’esprit que les crypto-monnaies font partie de ces nouvelles technologies difficile à trader, si la monnaie virtuelle prend de la valeur, l’affaire sera bonne bien entendu, mais le risque est toujours présent sur ces investissements peu communs. En comprendre le fonctionnement est essentiel. Cette forme d’investissement est en plein essor depuis quelques années, et beaucoup de courtiers en ligne proposent ce genre d’investissement par le biais de CFDs notamment.

L’ICE (Intercontinental Exchange), maison mère du NYSE à New York, a créé la plateforme Bakkt, qui permet d’acheter, de vendre ou de stocker des Bitcoins ainsi que d’autres crypto-monnaies.

On compare aujourd’hui les crypto-monnaies à l’or en considérant qu’il s’agit, dans les deux cas, de valeur refuge. Le Bitcoin et autres crypto-devises sont à l’heure actuel l’or numérique des nouvelles générations qui n’ont pas le même rapport que les anciennes générations avec le précieux métal jaune.

Crowdfunding et monnaies virtuelles :

Certaines entreprises font appel au crowdfunding (financement participatif) pour financer leur projet, ce crowdfunding s’appelle ICO (Initial Coin Offering). Une ICO est une méthode de financement participatif (un peu simpliste, c’est bien plus que ça, mais restons simple !) qui permet d’échanger des crypto-monnaies contre des actifs numériques appelé tokens ou jetons. L’ICO peut aussi être utilisée pour recapitaliser une entreprise. Cet échange s’effectue grâce à la technologie Blockchain.

Contrairement à une IPO (initial public offering) qui permet d’acquérir des parts de capital par le biais d’actions, une ICO permet d‘acquérir des jetons qui représentent un droit d’usage du service ou du bien de l’entreprise.

Par contre, si les IPO sont très réglementées, ce n’est pas le cas des ICO, et cela entraîne un flou juridique qui ne protège pas les investisseurs.

En 2018, le nombre d’ICO s’élevait à 537, contre 552 en 2017 et les sommes récoltées se montaient à plus de 13 milliards de dollars en 2018 contre 7 milliards en 2017.

Les jetons ou tokens sont à l’aube d’une nouvelle économie, il est possible aux particuliers dorénavant d’investir dans des projets divers.

Si en Russie, en Suisse ou en Estonie ce genre d’investissement est déjà bien utilisé, la France reste encore timide, pour cause, les escroqueries et les échecs ont refroidi nombre de traders.

Maintenant, il est possible à un émetteur d’ICO de demander un visa à l’AMF, visa optionnel et valable pour une durée de 6 mois, mais bien entendu, cela ne garantit pas la rentabilité de l’investissement. La France reste le tout premier pays à demander un cadre légal aux ICO, échangeables sur des plateformes de monnaies virtuelles. Concernant les STO (Security Token Offering), une levée de fonds qui donne le droit de vote et une participation aux bénéfices comme les actions, rien n’est encore en place.

Qu’est-ce qui fait la valeur d’une crypto-monnaie ?

Valeur Crypto

Pourquoi une crypto-monnaie perd ou prend de la valeur ? Quels sont les facteurs qui influent sur les cours des cryptos. Malgré la volatilité importante des monnaies virtuelles, leur évolution reste impressionnante. 1150 dollars pour le Bitcoin en 2019 contre 110 en 2013 !

Une question de confiance :

Le premier élément qui influe sur la valeur d’une monnaie est l’indice de confiance. La confiance en la technologie de la blockchain, la confiance concernant le travail des développeurs ou la lisibilité des feuilles de route ou le fait qu’elles ne soient pas régulées par une banque centrale. Au moment de la crise grecque, beaucoup ont investi sur le Bitcoin, une devise de confiance par rapport à la monnaie fiduciaire régulée, en pleine crise monétaire.

De plus, pour prendre de la valeur, une crypto-monnaie doit avoir un environnement réglementé. L’opinion des régulateurs à une influence vraiment importante sur la valeur des crypto-monnaies. Les investisseurs qui ont confiance utilisent la monnaie et plus ils l’utilisent plus elle prend de la valeur, c’est une monnaie qui devient populaire. En 2019, le Bitcoin est passé de 7 000 dollars à plus de 10 000 dollars, pourquoi ? une déclaration du président Chinois Xi Jinping sur la technologie Blockchain. Par effet de boule de neige les autres Crypto-devises ont pris aussi de la valeur. Cet éloge du président chinois sur le Bitcoin a lancé un signal d’achat puissant aux investisseurs qui ont boosté le trade des crypto-monnaies.

Un deuxième élément qui va lui aussi influer sur la valeur des monnaies virtuelles est le taux de pénétration dans l’économie, plus particulièrement son utilité. Il faut pouvoir acheter et vendre des produits et services avec et plus l’offre est importante, plus la monnaie prend de la valeur. Le E-commerce a permis le développement des crypto-monnaies, le paiement électronique et son essor représente une opportunité évidente.

En troisième élément, la perspective de réaliser une plus-value plus ou moins importante. Trader sur ces monnaies volatiles dans le but de revendre ses actifs (tokens, Altcoins ou bitcoin) avec la perspective de gagner des sommes importantes participe aussi à la détermination de la valeur d’une Crypto-monnaie. En exemple la bulle de 2017-2018 qui a connu le Bitcoin à plus de 18 000 dollars.

Et enfin le dernier élément, la rareté d’une monnaie ou plutôt du jeton. Moins de jetons seront mis en service, plus la monnaie sera précieuse parce que rare.

L’augmentation de l’utilisation des monnaies virtuelles propulse le cours des cryptos :

Le consommateur utilise de plus en plus ce système de règlement, ce qui traduit une confiance réelle. De plus en plus de particuliers pourront payer leur bien et service avec les monnaies virtuelles via leur compte PayPal par exemple, ou bien via la marketplace d’un géant du réseau social, avec le futur jeton Facebook, Diem.

Les États et les banques font un véritable effort afin de régulariser les Crypto-devises. Les courtiers en ligne proposent de plus en plus l’investissement sur les monnaies virtuelles sur leurs plateformes.

Le guide de l’investissement des cryptos :

L’étape numéro 1 consiste à trouver la bonne crypto-monnaies, avec une valeur prometteuse. Ensuite, il faut surveiller les cours et déterminer à quel moment acheter ou vendre.

Vous pouvez convertir des devises classiques comme l’Euro par exemple contre des monnaies virtuelles sur une plateforme dédiée. En France, une personne sur quatre a déjà acquis des cryptos et une sur 3 à l’intention d’en faire l’acquisition. Le public le plus propice à l’achat des ces devises se trouve sur la tranche d’âge 18-24 ans, 36% de la génération la plus jeune pense même que ce système remplacera un jour les monnaies fiduciaires. Elles seront probablement encore là dans 10 ans.

Près de 18% des Français ne savent comment investir sur les Cryptos, si vous ne savez pas comment procéder, voici quelques conseils pour commencer :

Deux façons d’acquérir votre Crypto-monnaie :

Achat crypto

  • Par la conversion d’une devise « classiques » (euro, par exemple) en monnaie virtuelle.
  • Par la vente d’un bien ou d’un service avec un paiement en crypto monnaie de votre choix ;

Coinbase et G Dax, Kraken, Bittrex, Binance, Coin Falcon, permettent la conversion des euros en Bitcoins, ou autres crypto-monnaies…

Avant d’utiliser une plateforme d’investissements en cryptos, vous devez vous inscrire et ouvrir un compte en justifiant de votre identité et de votre adresse.

Sur quelle plateforme trader ?

Le 11 avril 2019, la loi a été adoptée en lecture définitive, cette loi encadre les levées de fonds par émission de jetons (ICO) et les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN).

Tous les prestataires de services doivent, depuis décembre 2020, s’enregistrer auprès de l’AMF afin de pouvoir proposer les cryptos actifs en conservation ou/et en achat/vente. Ceux qui ne seront pas inscrits seront répertoriés sur la liste noire de l’AMF.

« Le projet de loi Pacte tel qu’adopté définitivement par le Parlement renforce les pouvoirs de l’AMF pour une meilleure protection des investisseurs.

L’AMF disposera en effet du pouvoir de surveiller les ICO ayant reçu son visa et de superviser les prestataires agréés. En cas de non-respect des règles, l’AMF pourra prononcer des sanctions à l’encontre des émetteurs d’ICO et des prestataires agréés.

Le démarchage, le mécénat et le parrainage seront interdits aux ICO non visées et aux prestataires non agréés. La publicité restera autorisée.

En conséquence, l’AMF pourra publier une « liste noire » des ICO et des prestataires de services sur actifs numériques qui ne respectent pas la réglementation.

Enfin, elle pourra bloquer l’accès aux sites internet frauduleux proposant des services sur actifs numériques. » (Source AMF)

Avant de commencer à investir sur les cryptos, assurez-vous que votre broker est bien enregistré auprès de l’AMF et qu’il ne figure pas sur leurs listes noires.

Comment créer votre portefeuille de crypto-monnaies ?

Portefeuille Cryptos

Il y a de nombreuses possibilités de création de portefeuille Bitcoin et Crypto-devises.

Vous pouvez le faire via un logiciel, mais souvent il faut un espace disque important, donc il est préférable de se tourner vers des clients légers, c’est le cas des Hot Wallets.

Il en existe plusieurs, voici une petite liste non exhaustive : 

Electrum, qui peut être utilisé sur clé USB, clé privé généré hors connexion, donc sécurisé.

Exodus et Jaxx, 70 Cryptos pour Jaxx et 15 pour Exodus.

Ledger Nano S.

Vous pouvez trader sur Smartphone également comme Jaxx, qui propose plus de 70 Crypto-monnaies, avec vos clés privées, vous gérez vous-même vos fonds. Vous trouverez Bitcoin Wallet, Ethereum Wallet….Disponible sur Google Play.

Ces logiciels utilisent la Blockchain, mais ne la télécharge pas. Vous pouvez aussi aller sur une plateforme spécialisée et créer une adresse et un mot de passe Bitcoin gratuitement.

Vous avez le choix entre passer par une plateforme de trading qui propose les monnaies virtuelles ou télécharger un logiciel. Bien entendu, ces intermédiaires facturent des frais et commissions ou spreads, comparez plusieurs brokers mais surtout, choisissez un broker régulé et autorisé par l’AMF.

Coinbase, Cryptonator sont des portefeuilles web et même si elles sont faciles d’accès, vous faites confiance à un tiers et vous ne détenez pas vos clés privées.

Comment trader une crypto monnaie :

Bakkt

Constamment et dans beaucoup de pays, de nouvelles méthodes de trading apparaissent pour investir sur le marché des Crypto-devises. Depuis août 2018, la plateforme « Bakkt » est mise en service par l’Intercontinental Exchange (ICE), maison mère du New York Stock Exchange (NYSE), cette plateforme permet d’acheter, de vendre et de stocker des Bitcoins.  Aux USA, vous trouverez des sociétés de fiducie expertes en Crypto Devises comme ITbit et LLC, qui satisfont les autorités en matière de réserve, de capitalisation, de protection des investisseurs, de cyber-protection et garantissent aussi les systèmes de stockage informatique. Certaines banques américaines s’intéressent de près aux monnaies numériques, nous avons l’exemple du JP Morgan Trading Desk.

Dans notre pays, la France, les personnes qui souhaitent investir sur ces actifs particuliers, pourront s’inscrire sur une plateforme en ligne, beaucoup de courtiers proposent le trading sur cryptos par le biais des CFDs.

Le courtier eToro, vous permet le trading sur Ethereum, Ripple, Bitcoin Cash, Bitcoin ou Cardano.

La plateforme Coinbase propose Bitcoin, Litecoin, Ether et IG vous propose Bitcoin, Ethereum, Ripple et Litecoin. Les effets de leviers sur CFD sont en général peu élevés, 1 : 2 est le maximum pratiqué, il ne faut pas oublier que près de 90% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur les CFDs et le Forex d’après une enquête menée par l’AMF entre 2009 et 2013. Les brokers doivent être agréés et enregistrés auprès des autorités compétentes et figurer sur les registres de REGAFI.

Les frais varient d’une plateforme à l’autre, ils sont souvent dégressifs et proportionnels au volume trader, de 0.30% pour un petit volume à 0.10% pour un plus gros volume. Il est important de se renseigner sur les commissions de dépôts et de retraits ainsi que les coûts liés aux achats par carte bancaire.

En matière de fiscalité en 2021 : comment calculer la plus-value et déclarer vos bénéfices sur des monnaies virtuelles ?

Et oui ! les cryptos monnaies se déclarent ! Si vous ne déclarez pas vos plus-values, vous vous exposez à une amende de 750 euros par compte non déclaré et jusqu’à 1500 euros d’amende si ce compte a une valeur vénale de plus de 50 000 euros.

En premier lieu, les contribuables ne paient pas d’impôts si les prix de cession sont inférieurs ou égaux à 305 euros au cours de l’année fiscale.

Seules les ventes contre une monnaie, pas les échanges, et les plus-values sont imposables.

Si le nombre de ventes est important, vous serez considéré comme exerçant à titre habituel, le régime fiscal appliqué sera celui des BIC, donc le mieux est de se limiter à une vente ou deux par an pour échapper au régime BIC.

Les gains générés par une activité de minage sont imposables dans la catégorie des BNC.

A partir de 2019, la loi finance impose un taux fixe à 30% décomposé de cette manière : 17.2% de prélèvements sociaux et 12.8% d’IR.

L’option pour le barème progressif n’est plus possible.

Quelques conseils pour investir dans la cryptomonnaie :

6 conseils pour investir dans une monnaie cryptée.

Comprendre les crypto-monnaies et l’analyse fondamentale :

Le marché des crypto-monnaies est un marché particulier et très différent de celui du Forex, même si les règles de base sont sensiblement les mêmes. Ce marché est encore nouveau, volatil à l’excès et qui réagit à la plus petite information. Si vous voulez investir sur les crypto-monnaies, il est essentiel de suivre l’actualité quotidiennement et de prendre connaissance de tout ce qui pourrait faire évoluer le cours d’une monnaie. Chaque information est précieuse. Comprendre la technologie de la Blockchaine et connaître son fonctionnement est aussi important que de suivre l’actualité.

Connaître les détails qui différencient les monnaies entre elles : le langage de programmation, le système de validation de la chaîne…

L’analyse technique :

L’analyse fondamentale est importante mais l’analyse technique la complète, elle permet l’utilisation de graphiques, d’indicateurs et de codes couleurs personnalisés.

La stratégie :

Préférez une crypto monnaie sur un site web avec des investisseurs et des développeurs identifiés, déterminez une stratégie claire et précise. Concernant le Day trading de crypto-monnaies, prenez le temps avant d’ouvrir vos positions de consulter les actualités et les événements qui peuvent changer le cours d’une crypto-monnaie, de vérifier votre stratégie, une journée de Day trader commence bien avant l’ouverture des marchés.

Etudier la crypto monnaie choisie :

Si vous trader sur une monnaie virtuelle précise, il est important de la connaître. Sa date de création, ses particularités, sa chaîne de construction, ses méthodes d’échanges et le meilleur endroit pour trouver ces informations est le web. Des sites comme Reddit ou Slack proposent des articles, des échanges sur des problématiques ou opinions. Vous pouvez aussi consulter “Bitcointalk, qui est un forum Internet dédié à la discussion sur le bitcoin, la technologie blockchain et la crypto-monnaie. Le forum a été initialement créé par Satoshi Nakamoto, l’inventeur pseudonyme de Bitcoin en novembre 2009.”(Source Wikipédia)

Se renseigner sur la qualité des développeurs de monnaie virtuelle et leur financement :

La qualité des développeurs est à la base du succès d’une crypto-monnaie. Quelles expériences ont-ils ? Quelles formations ? Sont-ils soudés et entretiennent-ils des rapports cordiaux ? Les échanges sur les sites Reddit ou Slack vous donneront le ton des conversations et vous serez en mesure de répondre à ces questions. La question de la rémunération se pose aussi, qui les rémunère ? Cherchez la motivation et les conflits d’intérêts possibles.

Investissements risqués ?

Les cryptomonnaies sont extrêmement volatiles, sa valeur augmente ou diminue très rapidement, de manière souvent imprévisible. Pourquoi ? c’est un actif jeune, inhabituel et peu liquide.

Du fait de sa volatilité, vous n’êtes pas sûre de pouvoir revendre au moment souhaité et dans des conditions optimales. C’est un actif qui n’a pas de cours légal, donc pas de garanties offertes par les banques centrales. Les monnaies virtuelles fonctionnent uniquement en ligne, elles sont stockées sur coffre-fort électronique (sous forme de Wallet) ou sur des supports externes (clés USB, disques durs externes…) et vous risquez de perdre toutes vos données en cas de perte des supports externes ou en cas de cyber-attaque.

Le Bitcoin et autres monnaies virtuelles s’adressent aux traders experts : un minimum de connaissances technique et financière est indispensable afin de comprendre les procédures sur lesquelles il repose et ses risques. En plus de ceux liés aux monnaies virtuelles, d’autres risques s’ajoutent : perte de tout ou partie du capital investi, absence de réglementation, absence d’information détaillée, fraude ou escroquerie…

Si le trading des crypto-monnaies vous intéresse, commencez avec de l’argent que vous êtes prêt à perdre, n’utilisez pas votre épargne de précaution. Il doit s’agir d’un investissement qui prend une très petite partie de votre capital financier. Il y a 5 points à vérifier avant d’investir sur les monnaies virtuelles : Comprendre leur protocole de transaction, savoir que vous pouvez tout perdre voir même plus, vérifier que les transactions sont réalisées par des sites disposant d’un agrément de l’ACPR, que le support est sécurisé et téléphoner à l’AMF face à une proposition d’investissement.

 

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’une crypto-monnaie ?
Une Crypto Monnaie, est une monnaie numérique appelée aussi crypto actif, Crypto Devises, monnaie cryptographique ou encore cyber monnaies en usage sur le web, qui n’est pas dépendante des filières bancaires et liés à un système de cryptage. Des monnaies numériques qui sont donc des monnaies virtuelles parce qu’elles sont définies par une absence de fondement physique, ce ne sont ni des pièces, ni des billets, et elles ne permettent pas non plus de règlement par chèque ou carte bancaire.
Comment investir sur une crypto-monnaie ?
Dans notre pays, la France, les personnes qui souhaitent investir sur ces actifs particuliers, pourront s’inscrire sur une plateforme en ligne, beaucoup de courtiers proposent le trading sur cryptos par le biais des CFDs.
Est-ce un investissement risqué ?
Du fait de sa volatilité, vous n’êtes pas sûre de pouvoir revendre au moment souhaité et dans des conditions optimales. C’est un actif qui n’a pas de cours légal, donc pas de garanties offertes par les banques centrales. Les monnaies virtuelles fonctionnent uniquement en ligne, elles sont stockées sur coffre-fort électronique (sous forme de Wallet) ou sur des supports externes (clés USB, disques durs externes...) et vous risquez de perdre toutes vos données en cas de perte des supports externes ou en cas de cyber-attaque.
Comment créer votre portefeuille de crypto-monnaies ?
Il y a de nombreuses possibilités de création de portefeuille Bitcoin et Crypto-devises. Vous pouvez le faire via un logiciel, mais souvent il faut un espace disque important, donc il est préférable de se tourner vers des clients légers, c’est le cas des Hot Wallets.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Mars 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 47 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.