Nigéria : blocage des comptes détenteurs de cryptomonnaies par la Banque Centrale

3 semaines

Ayant récemment lancé sa propre monnaie numérique, le eNaira, le Nigeria vient de prendre une décision restrictive contre les cryptomonnaies. La Banque Centrale du pays a donné l’ordre de bloquer tous les comptes susceptibles de détenir des cryptomonnaies. Selon les sources locales, cette précaution a été prise par peur que les cryptos ne fassent de l’ombre à leur monnaie numérique.

nigéria

Une attaque contre les détenteurs de crypto-actifs au Nigeria

Selon un média local, le Leadership, les banques commerciales nigérianes sont tenues de bloquer tous les comptes qui pourraient détenir des cryptomonnaies. Les employés ont reçu l’ordre de surveiller de près les transactions effectues par les clients. Celles à gros volume seront alors suspectées et doivent être bloquées. Une des banques a même montré le mémo interne qu’elle a reçu de la Banque Centrale qui semble devenir encore plus stricte.

« Nous tenons à rappeler que la CBN [Central Bank of Nigeria] surveille strictement le non-respect de la directive sur la fermeture de tous les comptes impliqués dans la cryptomonnaie. […] Compte tenu de ce qui précède, il est conseillé à tout le personnel d’identifier les entités qui traitent ou utilisent des échanges de cryptomonnaies au sein de leurs systèmes et de s’assurer que ces comptes sont fermés immédiatement »

Une précaution pour protéger la monnaie numérique eNaira

Il est à rappeler qu’en février, le Nigéria avait déjà lancé la même opération de restriction contre les cryptomonnaies. La Banque Centrale du pays a ordonné les institutions financières de fermer tous les comptes liés de près ou de loin aux actifs des sites de trading à savoir les cryptomonnaies. Mais cela n’a pas duré longtemps et la Banque Centrale a laissé tomber l’affaire.

Aujourd’hui, avec le lancement de sa propre monnaie numérique, le Nigéria semble plus enclin à terminer ce qu’il a commencé. D’après le journal nigérian Peoples Gazette, il s’agit d’une mesure de précaution pour protéger le lancement de la monnaie numérique du pays. À la différence des autres cryptomonnaies, le eNaira est soumis à des transactions entièrement traçables par le gouvernement.

Plusieurs comptes dans le viseur des institutions bancaires

Pour repérer et bloquer les opérateurs en cryptomonnaies, les banques ont classé trois types de comptes dans la liste des suspects :

  • Ceux qui reçoivent fréquemment voire tous les jours des sommes importantes
  • Ceux qui gagnent beaucoup d’argent de la part de plusieurs bénéficiaires
  • Ceux qui opèrent de nombreux paiements auprès de différents bénéficiaires ou auprès de comptes personnels utilisés à titre professionnel.

Toujours selon le média local, les employés qui omettent de dénoncer les comptes suspects risquent des sanctions sévères.

« Tout membre du personnel qui ne rapporte pas volontairement un compte utilisé pour des transactions de cryptomonnaie afin de permettre sa fermeture sera sanctionné conformément à la grille de sanctions de la banque. Tout le personnel de la banque est censé participer au suivi des comptes, des transactions et des clients afin qu’elle soit sûre et protégée contre les activités des criminels, des gangs organisés, des blanchisseurs d’argent et des individus qui financent le terrorisme. »

On notera pour finir que le Nigeria n’est pas le seul pays à adopter une telle mesure contre les cryptos. La Chine a aussi attaqué les acteurs de la cryptomonnaie à plusieurs reprises pour éviter qu’ils ne fassent de l’ombre au yuan numérique. La plus grande mesure a été l’interdiction des fermes de mining BTC.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Septembre 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 44 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.