Zimbabwe : les cryptomonnaies, bientôt une monnaie légale ?

3 semaines

Ayant longtemps pataugé dans les devises soumises à l’inflation, le Zimbabwe envisagerait désormais de se tourner vers les cryptomonnaies. Selon les sources locales, le gouvernement est en train de sérieusement évaluer l’adoption des cryptomonnaies comme monnaies légales.

zimbabwe

Une nation de plus qui pourrait embarquer dans le bateau des cryptos

Le Salvador a été le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie légale. Mais ce geste n’a pas été sans conséquence. Depuis, de nombreux pays envisagent de suivre leurs traces dont le Zimbabwe. Selon le média local Bulawayo, le pays envisage d’intégrer Bitcoin (BTC) et ses principales concurrentes pour que ces actifs des sites de trading deviennent de véritables monnaies légales.

Aucune décision n’a encore été prise, mais d’après nos sources, le gouvernement est bel et bien en train d’évaluer la faisabilité de ce projet. Avantages et inconvénients sont en cours d’étude. Pour ce faire, le Zimbabwe a fait appel à des acteurs du secteur privé. Et selon Charles Wekwete, l’étude laisse encore beaucoup de place aux doutes.

« Nous avons initialement essayé de comprendre l’implication des cryptomonnaies parce qu’elles s’éloignent fondamentalement des instruments financiers que l’on connaissait jusque là et il y a des craintes en ce qui concerne les mouvements de fonds transfrontaliers, le blanchiment d’argent (…) et les flots illicites de capitaux. » explique-t-il dans un communiqué.

Une protection contre l’inflation qui menace le Zimbabwe

Le Zimbabwe fait partie de ces pays déjà très touchés par l’inflation. Pour eux, il s’agit plus que d’une menace. Depuis 2009, l’inflation a évolué de manière effrayante dans le pays. Alors qu’à l’époque, il avait émis un billet de 100 000 milliards de dollars zimbabwéens (environ 30 dollars américains), celui-ci n’a pas pris de valeur et est devenue un simple symbole de limitation des monnaies fiduciaires dans la communauté des cryptomonnaies.

En 2019, le dollar zimbabwéen qui est la plus faible frappée au monde, a été remplacé par le Real Time Gross Settlement (RTGS). Et ce, jusqu’à ce que les échanges devises étrangères ne soient de retour.

Ces changements multiples de devises ont fini par déteindre sur l’économie du pays. Les cryptomonnaies sont devenues la meilleure alternative pour se protéger contre l’inflation. C’est d’ailleurs un avis partagé par de nombreux experts dans la finance.

Pour le moment, aucune conclusion n’a été tirée et peu d’informations sont sorties de cette étude au Zimbabwe. Mais « tot ou tard », comme le dit Wekwete, le gouvernement devra donner communiquer sa décision.

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Septembre 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 47 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.