Binance investit 100 millions d’euros pour développer les cryptos en France et en Europe avec Objectif Lune

4 semaines

En association avec France FinTech, Binance lance le projet « Objectif Lune » en investissant 100 millions d’euros. Le but est d’aider au développement de la cryptosphère (cryptomonnaies, blockchain) dans toute l’Europe en particulier en France, qui serait un pays à fort potentiel. Les acteurs locaux prennent quand même l’initiative comme une menace à leurs activités.

objectif lune

Objectif Lune : plusieurs projets innovants en matière de cryptomonnaies

Le 3 novembre 2021, le fondateur et PDG de Binance, Changpeng Zhao a donné les détails de cette association avec FinTech. « Objectif Lune » est un programme composé de trois projets innovants ayant pour but d’améliorer le monde des cryptomonnaies en France et en Europe.

Avec un investissement de 100 millions d’euros, Binance souhaite mettre en place un système de recherche et de développement, un programme d’accélération des startups blockchain. Le troisième projet consiste en un programme d’éducation en ligne qui permettra aux jeunes talents de se dévoiler et de se former. La formation sera établie en partenariat avec OpenClassrooms et Ledger.

Changpeng Zhao affirme dans son discours que les français et européens ont beaucoup de potentiel en matière de crypto et de blockchain. Avec ce projet, il pense que Binance va « contribuer de manière significative à faire de la France et de l’Europe le premier acteur mondial de l’industrie de la blockchain et de la crypto. »

La France est unique en termes de réglementation

Binance qui est un leader parmi les sites de trading n’a pas choisi la France au hasard. Outre les talents qui peuvent y être développés, il pense aussi que la France est un représentant de poids auprès des régulateurs et des pouvoirs publics. D’où l’accord avec France Fintech, une association à but non lucratif.

Selon cette dernière, « la France a un positionnement unique en termes de réglementation de talents et d’expertise pour être le premier acteur en Europe dans le domaine de la finance décentralisée. » Alain Clot, président de la France FinTech ajoute que « la collaboration entamée avec Binance aujourd’hui (03 novembre 2021) permettra à l’ensemble de l’écosystème de se développer de manière significative dans les années à venir. »

Un levier d’obtention du statut de PSAN selon certains

Il est évident que cet investissement massif en France a un objectif qui va bien au-delà du simple développement des cryptos et de la blockchain sur le territoire européen. Grâce à cette initiative, Binance devient aussi plus proche des régulateurs français. Ce qui lui permettra par la suite de créer un marché durable dans le pays.

Par ailleurs, Binance n’a fait aucune allusion à la possibilité que la plateforme obtienne bientôt le statut de PSAN alors que c’est tout à fait probable. Il est à rappeler que le statut de PSAN est délivré par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) pour autoriser une société à exercer son activité liée aux cryptomonnaies dans un territoire précis.

Une grande menace pour les acteurs locaux

Le projet semble être une bonne cause, mais il y a toujours des controverses. Ici, ce sont les plateformes locales qui se sentent menacées par « Objectif Lune » de Binance. Elles sont nombreuses en France notamment Coinhouse, Paymium, Deskoin, StackinSat, Just Mining et bien d’autres encore. Pendant des années, ces entreprises ont eu beaucoup de mal à survivre dans l’industrie des cryptomonnaies. Il leur a pris du temps, de l’énergie et même de l’argent pour avoir le statut de PSAN. Et voilà que Binance débarque avec 100 millions d’euros d’investissement pour menacer d’engloutir le marché qu’ils détiennent actuellement.

Sur Twitter, Paymium reproche même à Cedric O d’avoir opéré sa première et unique intervention publique liée aux cryptomonnaies non pas avec un acteur local, mais un étranger. « Dommage de ne pas intervenir avec un acteur français qui respecte les réglementations. Il y a tant de talents que vous auriez pu mettre en avant. » souligne-t-il sur le réseau.

Un avantage pour la France selon Pierre Person

Pierre person, crypto-député pense au contraire que ce projet lancé par Binance est un avantage majeur pour la France. Que la plateforme ait choisi l’Hexagone est une excellente chose car cela « servira l’écosystème local. » Il ajoute même qu’ « il faut aider nos acteurs français pour ne pas qu’ils s’exportent ou rejoignent des entreprises étrangères. »

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Septembre 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 60 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.