Est-il vraiment possible de gagner de l’argent sur le trading ?

Si vous souhaitez vous constituer une épargne plus conséquente au fil du temps, vous devez être prêt à commencer à faire des investissements. Vous avez entendu dire que votre capital pouvait être investi en bourse. Est-ce vraiment possible?  Si oui, existe-t-il une recette miracle? Il est bien évidemment possible de gagner de l’argent sur le marché boursier, mais il est aussi très facile d’en perdre.

Dès le départ, quand vous commencez à comprendre le fonctionnement des marchés financiers, il faut avoir conscience que placer son capital sur le marché de l’investissement se base sur des techniques de réflexion et de calculs. La bourse n’est aucunement un jeu de hasard, des méthodes précises doivent être élaborées pour éviter de perdre les sommes investies. 

Par conséquent, la première règle à suivre est de vous assurer que vous comprenez parfaitement les concepts de rendement et de croissance. Les choix faits en trading doivent toujours être liés au potentiel du titre et au profit qui peut être généré.

 

Qu’est-ce que le rendement en bourse ?

Le rendement d’une action est le rapport, exprimé en pourcentage, entre le dividende et le cours de Bourse. C’est donc le revenu annuel que procure, à un instant donné, une action à son détenteur, en supposant que le dividende soit maintenu. À dividendes constants, plus les cours montent, plus le rendement diminue. A l’inverse, plus les cours baissent, plus le rendement augmente. Une société qui ne distribue pas de dividende a, bien entendu, un rendement nul. Enfin, si une société n’a pas versé de dividende pendant un ou plusieurs exercices, le calcul du rendement sur la base du dernier dividende n’a pas de signification. Le rendement est un critère d’appréciation important.” (Source tradingsat).

 

Qu’est-ce que la croissance en bourse ?

Les valeurs de croissance en bourse sont des actions généralement chères. Elles sont généralement chères en raison de la forte demande. Et pour cause: en théorie, ces valeurs offrent les meilleures perspectives d’évolution de leur chiffre d’affaires, de leurs marges bénéficiaires et de leur résultat net.

Pour soutenir leur développement, ces entreprises préfèrent réinvestir leurs dividendes plutôt que de les payer aux différents actionnaires. En conséquence, leur ratio de distribution de dividendes est quasiment nul, et c’est en opposition aux valeurs de rendement, qui par définition sont généreuses avec leurs actionnaires.

C’est réellement ce concept de rendement qui est déterminant pour détecter les valeurs de croissance.

On peut parler aujourd’hui d’ ESSILOR, d’ORPEA, de Carrefour, de LVMH… ou même d’APPLE.

 

Investissement à long terme ou investissement à court terme?

Deux méthodes d’investissements  génèrent des bénéfices, mais laquelle des deux est la plus sûre ? 

L’investissement à court terme se définit lorsque le trader prend des positions sur le marché boursier sur des délais courts, de quelques jours à quelques semaines, voire très court, de quelques heures à quelques minutes. Le bénéfice de cette méthode de trading est le gain journalier. C’est une façon de trader qui demande aussi plus de temps et plus d’énergie que le trading à long terme.

L’investissement à long terme se définit par des positions ouvertes de quelques mois à plusieurs années. Même si le long terme propose un rendement moins élevé, il reste malgré tout plus sûr que l’investissement à court terme.

Le choix appartient au trader, avec la possibilité de préférer le long terme ou le court terme. Si votre capital le permet, vous pouvez aussi prendre la décision de placer une partie de vos fonds sur les deux méthodes d’investissements, toujours avec prudence, bien entendu. 

 

Comment investir sur le long terme ?

C’est la durée d’investissement choisie qui va déterminer la constitution de votre portefeuille.

Les actions sont des placements financiers adaptés pour le long terme. 

Il est vrai que la valeur des actions varie considérablement, mais cette évolution peut être lissée sur une longue période (la plupart du temps à la hausse). Par conséquent, vous prenez moins de risques en investissant en bourse à long terme plutôt qu’à court terme. Alors, vous pouvez potentiellement réaliser une rentabilité intéressante. 

Par contre, ne privilégier que des actions sur lesquelles vous disposez de nombreux renseignements, notamment sur la santé financière de l’entreprise, sa politique de redistribution de dividendes, sa stratégie à long terme, les objectifs de l’organe dirigeant, sa politique de développement…

L’investissement en action figure parmi les placements les plus rémunérateurs sur 5, 30 et 40 ans. Sur la période 1997-2017, elles ont généré un TRI de 9,6 %, des performances qui s’expliquent notamment par leur capacité à capter l’évolution de la croissance économique. Parallèlement, les actions présentent un niveau de volatilité élevé (22,5 % sur 20 ans).” (Source Café de la Bourse).

 

Le PEA : 

Malgré l’augmentation du nombre de traders, la France reste encore timide face à l’ investissement en bourse. Par conséquent, seuls 10% des personnes ont un PEA (Plan d’Epargne en Actions). Pour investir, vous pouvez choisir différentes enveloppes, comme le PEA, le compte titres ou encore l’assurance vie. Chacun a ses avantages et désavantages.

Le PEA n’est applicable qu’aux actions européennes ou aux fonds d’investissement qui détiennent au moins 75% des entreprises européennes. Sa fiscalité est très avantageuse : après 5 ans de détention, vous n’avez plus besoin de payer d’impôt sur vos plus-value, mais uniquement de payer les cotisations de sécurité sociale.

 

Les compte-titres : 

En ce qui concerne les comptes titres, ils sont plus flexibles. Vous n’avez aucune restriction de champ d’investissement ni aucune restriction de versement. Cependant, il n’y a pas de privilèges fiscaux. Par conséquent, vos fonds propres sont soumis à un impôt forfaitaire, jusqu’à un maximum de 30%.

 

Le PER : 

Tout comme l’assurance-vie, un plan d’épargne-retraite (PER) est une enveloppe dans laquelle vous pouvez choisir d’investir sur différents actifs financiers avec ou sans capital garanti et différents niveaux de risque. Par conséquent, vous pouvez faire un compromis entre le retour sur investissement et le risque.

Pour les plans d’épargne-retraite, il est recommandé de choisir des placements à plus haut risque mais à plus haut profit, à condition d’en posséder plus au début de vos activités professionnelles, puis de réduire progressivement le niveau de risque. À l’approche de la retraite, vous diminuez le capital-risque pour sécuriser vos fonds.

 

Les crypto-monnaies : 

On désigne par crypto-monnaie à la fois une monnaie cryptographique et un système de paiement de pair à pair. Ces monnaies numériques sont donc des monnaies virtuelles dans le sens où ces dernières sont caractérisées par une absence de support physique : ni pièces, ni billets, et les paiements par chèque ou carte bancaire ne sont pas possibles non plus.” (Source café de la Bourse).

Depuis de nombreuses années, le Bitcoin est annoncé mort ou sans utilité, mais, il est malgré tout, toujours présent sur le marché de l’investissement. Fluctuant sur le court terme, il est conseillé pour les investisseurs avec peu d’expérience de préférer le long terme.

En passant par des intermédiaires (courtiers), l’investissement sera sécurisé, mais il est déconseillé de les laisser stockés chez le courtier, privilégier un stockage “au froid”, c’est-à-dire hors ligne, sur une clé ou sur une application, à condition de ne pas les perdre. 

Pour les nouveaux traders qui souhaitent entrer sur le marché, il est conseillé de commencer par du Bitcoin ou de l’Ethereum, beaucoup moins complexe et aléatoire que les autres monnaies virtuelles. 

les trois monnaies virtuelles les plus populaires : 

Le Bitcoin : Bitcoin se veut une monnaie décentralisée et un moyen de paiement, et c’est un pari gagnant : en France, des bars et plusieurs boutiques (il y en a des centaines sur le site Bitcoin.fr) l’accepteront en paiement.

L’Ethereum : permet de créer des smarts contracts entre acheteurs et vendeurs.

Le Ripple : une monnaie qui n’est pas décentralisée, et qui est gérée par l ‘entreprise du même nom.

 

Comment investir sur le court terme ?

Sur une perspective d’une seule semaine, investir en bourse peut être très profitable. C’est même possible d’un jour à l’autre, voire au cours d’une seule séance de bourse (on parle alors d’ordres intraday ou de transactions intra-journalières, dénoués au cours d’une seule et même journée).

Après la chute du cours de l’action de février 2020 à mars 2020, bien que le marché boursier ait rebondi depuis, certaines actions ont été décotées, mais les investisseurs ont encore des opportunités.

Cependant, cela nécessite une solide culture financière, un calme à toute épreuve, un investissement en temps, une prise de risques majeurs et le paiement de l’impôt sur les plus-values ​​lors d’une opération hors PEA …

L’investissement à court terme se pratique de 3 façons : 

Le scalping : Les scalpeurs profitent des petites fluctuations sur des positions ouvertes, qui peuvent durer de quelques secondes à quelques minutes, habituellement guère plus. C’est de loin la méthode de transaction la plus rapide.

Les traders Scalper essaieront de faire le plus de petits  profits possible en ouvrant et en fermant des positions lorsque le marché évolue dans une direction favorable. Ce style est complètement contraire à l’idée de «laisser courir les bénéfices». Ces traders profitent des gains et limitent les pertes dès que possible pour maintenir un ratio gains / pertes élevé.

Le Day trading : Les Day traders achètent et vendent des actifs sur une seule journée de négociation, généralement pour éviter de payer des frais overnight. Le Day trading est défini comme une méthode de trading à court terme car il tire parti des faibles mouvements du marché en négociant fréquemment tout au long de la journée.

Le swing trader : Les positions dans le swing trading durent généralement de quelques jours à quelques semaines. Il s’agit d’une stratégie de trading à moyen terme visant à réaliser de faibles profits de la manière la plus cohérente possible.

 

Sur quel marché investir ?

Le marché des devises : Le Forex est un marché sur lequel on échange des devises dites convertibles, l’une contre l’autre, à des taux qui fluctuent en permanence. C’est le deuxième marché mondial, derrière le marché des intérêts.

Contrairement à la bourse, le marché des changes n’est pas un marché organisé. Les transactions sont des transactions de gré à gré (entre vendeur et acheteur, sans intermédiaire) entre des investisseurs connectés au marché interbancaire via des plateformes de négociation électroniques. Ce qui fait de lui un marché non régulé.

Le marché des changes a une liquidité élevée, une faible volatilité, il présente donc de nombreux avantages. Ce marché était auparavant réservé aux professionnels et est désormais disponible pour les particuliers. 

Le marché du Forex est le marché le plus adapté à l’investissement à court terme.

 

En résumé : 

Les Cryptos: 

  • Adapté au amateur de technologie, 
  • Convient au long terme comme au court terme
  • Appréhender la prise de risque, c’est un marché très volatile

Le Forex : 

  • Débuter avec quelques connaissances en économie et compétences analytiques
  • Spreads peu élevés et convient au trading à court terme

Actions : 

  • Adapté aux d’investissements à long terme
  • Demande une connaissance en analyse fondamental
  • Ne pas oublier de consulter l’actualité

Les indices : 

  • Convient au court comme au long terme
  • Adapté à ceux qui préfère utiliser l’analyse technique plutôt que l’analyse fondamentale

Matières premières : 

  • Parfait pour les traders possédant des connaissances sur les éléments d’influence de l’offre et la demande
  • Parfait pour suivre l’évolution des tendances à long terme.

En conclusion : Il n’est pas impossible de générer des revenus via des placements sur des actifs financiers, que ce soit à long terme comme à court terme. Le tout est de savoir quel est le facteur risque par rapport au capital investi.

L’AMF met régulièrement les investisseurs en garde, si le gain est probable, la perte l’est aussi. Les conseils sont récurrents : former vous, n’investissez qu’une petite partie de votre capital, et prenez soin de choisir le bon courtier (régulé et sécurisé).

Sources:

Tradingsat : Définition rendement

Café de la Bourse : Quel placement financier privilégier sur du long terme?

Café de la Bourse : Cryptomonnaie, guide complet

Questions fréquentes

Peut-on investir à long terme sur les crypto-monnaies?
Fluctuant sur le court terme, il est conseillé pour les investisseurs avec peu d’expérience de préférer le long terme.
Sur quelles crypto-monnaies ?
Pour les nouveaux traders qui souhaitent entrer sur le marché, il est conseillé de commencer par du Bitcoin ou de l'Ethereum, beaucoup moins complexe et aléatoire que les autres monnaies virtuelles.
Quelle implication pour l'investissement à court terme?
Cela nécessite une solide culture financière, un calme à toute épreuve, un investissement en temps, une prise de risques majeurs et le paiement de l'impôt sur les plus-values ​​lors d'une opération hors PEA …

Amateur du trading, d’autant plus du trading en ligne, je passe des heures à analyser la Bourse et ses opportunités. J’ai commencé par un métier banal, comptable. Doué avec les chiffres, je me suis rapidement intéressé au trading, tout d’abord dans un cadre personnel. Puis j’ai choisi d’en faire mon métier en me mettant au service de DigitalBusiness.fr.

Quelles perspectives pour les marchés en Mars 2021 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Note: 52 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.